Les accidents dans le code de la route : quels sont les premiers gestes de secours à adopter ?

  • Publié le 05 novembre 2021
  • Mis à jour le 03 août 2022
  • Alexis

Un accident de la route peut survenir à n’importe quel instant, même lorsque l’on ne s’y attend pas. Comment réagir en cas d’accident et quels sont les premiers gestes de secours ?

geste premiers secours accident

Un accident de voiture peut arriver plus vite que vous ne le pensez. Vous trouverez ci-dessous le comportement à adopter sur le lieu d’un accident, comme le préconise le code de la route. Nous aborderons aussi les mesures à prendre pour apporter les premiers secours sur la route.

Accidents sur la route : des situations d’urgence

Lorsqu’un accident de la route se produit, il s’agit d’une situation d’urgence. Le code de la route précise les mesures à prendre en cas d’accident. Néanmoins, les forces de l’ordre constatent dans la pratique que la plupart des usagers ne savent pas forcément comment réagir. 

Plusieurs millions d’accidents de la route se produisent chaque année en France et dans l’UE. Lorsque cela arrive, vous ne savez pas toujours quoi faire. Pourtant, l’attitude à adopter en cas d’accident est précisée dans le code de la route. Si vous êtes vous-même impliqué dans l’accident ou l’accrochage, vous pouvez vous retrouver en état de stress intense ou de choc. 

C’est pourquoi il est essentiel de développer les bons réflexes, pour adopter une approche correcte et réfléchie. De cette manière, vous ne mettrez pas davantage en danger les personnes impliquées dans l’accident et les autres usagers de la route. Vous devez vous informer à temps de ce qu’il faut faire en cas d’urgence. Vous aurez ainsi plus de facilité à conserver votre calme.

Comment bien réagir en cas d’accident ?

premiers secours accident

1. Sécuriser le lieu de l’accident selon le code de la route

Tout d’abord, il est important que vous sécurisiez le lieu de l’accident afin de prévenir les autres usagers de la route et d’éviter de mettre en danger d’autres personnes et véhicules. Le meilleur moyen d’y parvenir est d’allumer les feux de détresse du véhicule et de mettre en place le triangle de signalisation. Sur les routes rurales, il doit être placé au moins 100 mètres avant le lieu de l’accident, sur les autoroutes au moins à 200 mètres. Veillez également à ce que les feux du véhicule soient allumés, de jour comme de nuit. De cette façon, vous pouvez attirer encore plus l’attention des autres usagers sur le lieu de l’accident.

2. Donner les premiers secours sur la route

Ensuite, regardez si quelqu’un a été blessé dans l’accident de voiture. Si tel est le cas, il faut administrer les premiers secours sur la route. Si les blessures sont graves, vous devez également prévenir les services d’urgence. Si vous n’avez pas de téléphone portable sur vous, les appels d’urgence peuvent également être effectués via les cabines téléphoniques dans les agglomérations ou via les bornes d’appel d’urgence sur les autoroutes.

Sauf si vous êtes formé aux premiers secours, vous n’êtes pas compétent pour prendre en charge les blessés. Vous pouvez néanmoins apporter les premiers secours et c’est ce que préconise le code de la route en cas d’accident. Il faut en particulier s’assurer que la personne accidentée respire correctement. Vous devez également faire votre possible pour rassurer le blessé. S’il fait froid ou que la personne est en état de choc, couvrez-la avec une couverture isothermique de survie. Vous pouvez tenter de compresser une plaie qui saigne beaucoup pour stopper l’hémorragie. Procédez à l’aide d’un tissu propre.

3. Informer la police

En règle générale, vous devez également prévenir la police en cas d’accident de voiture, notamment en cas de blessures et de dommages matériels, en particulier en cas d’accident de la circulation sur l’autoroute. L’intervention de la police peut simplifier le processus de règlement des sinistres par la suite, puisque les déclarations des personnes impliquées sont inscrites au protocole.

4. Préserver les preuves des accidents de la route

Une fois que vous avez passé les appels d’urgence, il est important d’enregistrer les conditions de l’accident en détail. Pour ce faire, vous pouvez prendre des photos de la scène de l’accident et ainsi obtenir des preuves en temps utile. Les photos doivent être prises dans différentes directions pour donner un bon aperçu de la situation.

Tout dommage, trace de dérapage ou verre brisé doit également être photographié. Cela peut ensuite être utile pour la reconstitution de l’accident. Si vous n’avez pas la possibilité de prendre des photos, un croquis de l’accident peut se révéler utile. En adoptant un comportement adapté sur le site de l’accident de la route, vous pourrez plus aisément, par la suite, faire valoir vos droits auprès des compagnies d’assurance. Notez la date, le lieu, l’heure de l’accident et les dommages causés, les nom et adresse des propriétaires des véhicules impliqués.

5. Dégager le lieu de l’accident

Une fois que tout a été clarifié avec la police et les parties concernées, le lieu de l’accident peut être dégagé. Toutefois, vous devez vérifier votre véhicule avant de poursuivre votre voyage. S’il n’est pas en état de circuler en raison de dommages, il doit être remorqué. 

Nos conseils 

Vous trouverez toutes les informations utiles sur les premiers secours dans le code de la route dans les fiches de cours de codedelaroute.fr. Il existe un moyen mnémotechnique bien pratique pour se souvenir de l’essentiel, c’est la méthode PAS.

  • P pour protéger : sécurisez la zone de l’accident de la route/éloignez les victimes de cette zone pour les mettre en sécurité.
  • S pour secourir : vous avez l’obligation selon le code de la route d’apporter les premiers secours aux victimes. Bien évidemment, vous devez le faire uniquement en fonction de vos compétences !

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 5 / 5. Vote count: 2

Sur le même sujet
zone 30 code de la route 17/05/2022 à 11:56

Zone 30 : définition, signalisation et réglementation

Depuis 1990, en France, pour renforcer la sécurité routière, la zone 30 a fait son apparition dans les agglomérations. En effet, pour réduire le nombre d’accidents, le code de la route impose une vitesse maximum de 30 km/h dans ces secteurs définis où voitures, poids lourds, bus, vélos, deux-roues et piétons se rencontrent quotidiennement.

faute éliminatoire permis 27/06/2022 à 14:54

Les fautes éliminatoires du permis de conduire

Passer son permis de conduire, et notamment l’épreuve pratique, est une source de stress chez les apprentis conducteurs. Pour vous permettre d’appréhender cet examen plus sereinement, il est avant tout nécessaire que vous soyez au courant de la façon dont il se déroule et des erreurs à ne pas commettre. Découvrez dans cet article, les fautes éliminatoire du permis B, le système de notation employé par les examinateurs et quelques conseils pour réussir.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.