Airbag : fonctionnement, utilité et prix

  • Publié le 12 avril 2022
  • Mis à jour le 17 mai 2022
  • Alexis

L’airbag d’une voiture, qui signifie littéralement “sac d’air” en anglais, est un dispositif de sécurité qui permet d’amortir un choc violent. Ce coussin gonflable a permis de sauver de nombreuses vies, à condition de combiner le port de la ceinture de sécurité à ce dispositif.

airbag voiture

Quel est le fonctionnement d’un airbag, à quoi sert-il, quel est son prix et quelles précautions sont à prendre lors de son utilisation ? Trouvez dans cet article, toutes les réponses à vos questions.

SOMMAIRE :

À quoi sert un airbag ?

Dispositif de sécurité efficace, l’airbag se gonfle à l’aide d’une réaction chimique. Plusieurs capteurs le font fonctionner et un calculateur électronique ordonne son déclenchement, lors d’une collision. Ainsi, il protège le conducteur et le passager avant, en cas d’impact. 

Depuis sa création, dans les années 1970, l’airbag a permis de sauver maintes vies, et de diminuer le risque d’accident mortel de 70%, en étant associé à la ceinture de sécurité.

Airbag obligatoire ?

Contrairement à la ceinture de sécurité, il n’est pas obligatoire en France, mais il s’est très largement généralisé depuis les années 1990. Même si la législation ne l’impose pas aux constructeurs automobiles, il est devenu un équipement indispensable, si bien que toutes les voitures neuves produites en série en sont équipées. Les plus récentes peuvent même en avoir plus d’une dizaine. 

Comment se déclenche-t-il et à quelle vitesse ?

Un airbag de voiture est une membrane flexible qui se remplit d’air grâce à une réaction chimique, en moins de 150 millisecondes. 

Son fonctionnement se fait selon 5 étapes :

  1. La détection
  2. Le déclenchement
  3. Le déploiement
  4. L’amortissement
  5. Le dégonflage

Lors d’un choc violent, un capteur situé dans votre véhicule mesurera la décélération de celui-ci, pour envoyer l’information à un boîtier électronique. Ce boîtier appelé calculateur décidera ensuite de donner l’ordre aux coussins de sécurité de se déclencher ou pas. 

Les calculateurs modernes permettent de classifier les accidents en fonction de la gravité du choc, grâce aux différents crash tests effectués en usine avant leur commercialisation.

Cette mémorisation des informations permet de distinguer 4 classifications d’accident :

  1. Gravité du choc 0 : accident léger, aucun airbag ne s’est déclenché.
  2. Gravité du choc 1 : accident moyen, il est possible que certains airbags se soient déclenchés au premier niveau.
  3. Gravité du choc 2 : accident grave, les airbags se sont déclenchés au premier niveau.
  4. Gravité du choc 3 : accident très grave, les airbags se sont déclenchés au premier et deuxième niveau.

À savoir : la vitesse minimum pour le déclenchement de l’airbag est de 15 km/h en cas de collision en frontale. 

Airbag : sécurité active ou passive ?

airbag obligatoire

De nos jours, vous pouvez trouver des dispositifs de sécurité routière, toujours plus nombreux et performants. Il est important de pouvoir différencier les équipements de sécurité active ou passive.

Les systèmes qui concernent la sécurité active sont tous les mécanismes qui permettent de réduire le risque d’accident, comme le système ABS, l’aide au freinage d’urgence, le régulateur de vitesse, le contrôle de la trajectoire (ESP), etc. 

En revanche, les dispositifs relatifs à la sécurité passive sont tous les équipements qui permettent de réduire les conséquences liées à un accident de la route, tels que la ceinture de sécurité, l’airbag et la cellule de survie. 

Quelles sont les précautions à prendre avec un airbag ?

Il existe plusieurs types d’airbag de voiture, permettant ainsi de protéger les différentes parties du corps. Parmi ces multiples formes, vous pouvez notamment retrouver :

  • L’airbag frontal, qui se situe dans le volant pour le conducteur et au-dessus de la boîte à gants pour le passager avant.
  • L’airbag latéral
  • L’airbag genoux
  • L’airbag rideau
  • L’airbag anti-glissement
  • L’airbag latéral arrière

Même si ces différents airbags permettent de protéger toutes les parties du corps, il est important que vous respectiez quelques précautions, pour éviter tout désagrément avec ces dispositifs de sécurité.

Vous devez vous situer à plus de 25 centimètres du volant et votre passager avant à plus de 30 centimètres du tableau de bord. Il est très important de rappeler au passager qu’il est fortement déconseillé de poser ses pieds sur le tableau de bord, au risque de lésions graves au bassin, si l’airbag se déploie.

Lorsque vous placez le siège auto de votre bébé, côté passager, pensez toujours à vérifier que l’airbag de cette place soit désactivé. Un témoin s’allume lorsque l’airbag est “Off”.

Pensez également à faire contrôler les airbags de votre véhicule, tous les 10 ans, auprès de votre garagiste.

Enfin, le point le plus important, il faut toujours porter votre ceinture de sécurité ! C’est en combinant ces deux dispositifs de sécurité que vous pouvez réduire vos risques de blessures graves ou d’accident mortel.

À noter : Dans l’éventualité où vous n’avez pas désactivé l’airbag côté passager, mais que le voyant correspondant s’allume, il est important d’aller chez votre garagiste pour faire vérifier votre dispositif. En effet, cela peut aller d’un simple problème de connecteurs, ou de tensions dans la batterie, jusqu’à un dysfonctionnement partiel ou total de votre système de sécurité. 

Comment débrancher ou reprogrammer un calculateur d’airbag ?

Système indispensable pour la sécurité, l’airbag peut malgré tout, parfois, représenter un danger. Par exemple, si vous installez un siège auto côté passager, vous devez le désactiver pour protéger votre enfant. 

Pour cela, arrêtez votre voiture, actionnez la commande qui se situe à droite de la console ou dans la boîte à gants. Il faut mettre ce verrou sur la position OFF, avant de vous assurer que le voyant d’airbag est bien allumé sur votre tableau de bord.

À noter : Si cette manipulation est impossible à réaliser, vous devez, dans ce cas, installer le siège auto de votre enfant sur la banquette arrière.

Après un choc, qui a déclenché ou non les airbags, il est possible que votre calculateur se verrouille. Il vous faudra donc procéder à une réinitialisation. 

Pour paramétrer le calculateur d’airbag et ainsi le reprogrammer, il faut posséder des logiciels adaptés pour le nettoyer des codes crash, qu’il aura enregistrés précédemment. Cela rend la visite chez votre garagiste indispensable.     

Quel prix pour faire changer un airbag ?

fonctionnement airbag

Vous avez été victime d’un accident routier et vos airbags se sont mis en route ? Alors vous n’avez pas le choix, vous devez les remplacer, puisqu’ils sont à usage unique

Cette intervention est nécessaire, car comme vous avez pu le constater, les airbags jouent un rôle essentiel dans votre sécurité. Ils sont donc indispensables, et ce, même si, selon la législation, ils ne sont pas obligatoires.

Malheureusement, faire remplacer un airbag est une opération extrêmement onéreuse. En fonction du nombre de dispositifs qui se sont déclenchés, elle peut s’élever à un montant compris entre 2 000 € et 4 000 €. 

L’airbag est-il vérifié lors d’un contrôle technique ?

Lors du contrôle technique de votre véhicule, l’airbag fait partie des éléments vérifiés. En tant qu’élément sécuritaire majeur, les techniciens y prêtent même une attention particulière. Étant donné qu’il ne se déclenche qu’en cas d’impact, leur gonflage doit être contrôlé.  

Les techniciens vérifient, aussi, si le voyant d’airbag ne se met pas en route lorsque votre voiture est allumée. En effet, un airbag défectueux sera indiqué par l’apparition du voyant correspondant sur le tableau de bord. Ce pictogramme rouge peut avoir deux aspects : soit, le mot AIR BAG, soit, un homme assis avec un rond rouge à la place du visage. 

Dans le cas où ce voyant est allumé, les causes peuvent être liées à plusieurs défauts. Par exemple, cela peut venir d’une panne du système, d’une batterie faible, d’une panne des connecteurs, d’un contacteur de volant de direction endommagé ou tout simplement de la désactivation volontaire de l’airbag.

Pour éteindre ce voyant, quelques manœuvres sont à tester

  • Vérifiez l’interrupteur de l’airbag présent dans la boîte à gants ou sur le tableau de bord côté passager.
  • Chargez la batterie de votre voiture si elle est inférieure à 12 V.
  • Contrôlez les branchements des connecteurs qui se situent sous le siège avant.

Si aucune de ces solutions n’a fonctionné, allez chez votre garagiste avant le passage de votre contrôle technique.

En effet, il est important de régler ce problème avant le jour du contrôle technique, puisqu’un voyant d’airbag continuellement allumé est un motif de contre-visite.

Lors du contrôle technique, votre véhicule sera soumis à 133 points de contrôle, pouvant faire apparaître 610 défaillances. Celles-ci sont divisées en fonction de leur gravité, selon trois catégories : critique, majeure et mineure. 

Ainsi, le dysfonctionnement d’airbag, en fonction de son problème, est soit une défaillance mineure, soit une défaillance majeure. 

De ce fait, l’interrupteur de l’airbag du côté passager qui est désactivé est considéré comme une défaillance mineure.

En revanche, si l’airbag est manquant, non adapté au véhicule ou inopérant et que le voyant correspondant reste allumé continuellement, cela est considéré comme étant une défaillance majeure.

En cas d’au moins une défaillance majeure, votre véhicule est inévitablement soumis à une contre-visite. Cette dernière doit être réalisée dans les deux mois qui suivent le contrôle technique.

En tant qu’équipement de sécurité, l’airbag se doit de fonctionner de façon irréprochable. C’est lui qui vous protège en cas d’impacts et d’accidents, c’est pourquoi le contrôle technique est intransigeant à son sujet.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 5 / 5. Vote count: 1

Sur le même sujet
longeron voiture 18/05/2022 à 09:20

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le longeron d’une voiture

Situé sous la carrosserie, à l'avant et sur les côtés, le longeron d'une voiture est l'une des premières pièces à être touchée lors d'une collision. Fait d'alliages d'aluminium ou constitué d'acier au carbone, il contribue à rendre le véhicule plus rigide et, de ce fait, plus résistant face à des chocs éventuels. 

Il s'agit donc d'un élément porteur, qui permet au châssis de supporter les tensions, créées au cours d’une accélération, d’un freinage ou dans les virages. Pour tout savoir sur ces caissons en acier percés, découvrez notre guide. 

article r417 10 code de la route 17/05/2022 à 11:54

Que dit l’article R417-11 du Code de la route ?

Vous vous demandez ce qu’est un stationnement très gênant ? L’article R417-11 du Code de la route traite de la réglementation en vigueur à ce sujet. Il définit ce qui est considéré comme étant un stationnement très gênant ou dangereux et précise les sanctions applicables lors du non-respect de ces règles.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.