Ce que vous pouvez faire ou non à l’examen du Code

  • Publié le 02 juillet 2020
  • Mis à jour le 29 juillet 2020
  • Charlène Flores
La première fois, l’épreuve du code de la route fais toujours peur, et les candidats ont souvent peur de faire des erreurs, au-delà même de l’épreuve. Voici donc une liste de ce que pouvez faire ou non à l’examen du Code !

Qu’est-ce qui est autorisé à l’examen du Code ?

De manière générale, considérez que tant que l’épreuve n’a pas commencé vous êtes autorisé à poser des questions et vérifier ce qui vous semble nécessaire. Dans le détail :

  • Il est possible de changer de boîtier avant l’examen si celui-ci est défectueux. Pour cela, il faut bien tester le boîtier dès qu’on l’a entre les mains, et signaler tout problème qui pourrait apparaître.
  • Vous pouvez demander au représentant de l’auto-école qui vous accompagne pour l’épreuve de vérifier votre présence sur le bordereau d’examen et votre dossier personnel. Pensez-y : une erreur sur ces documents vous empêche de participer à l’épreuve !
  • Vous avez le droit de connaître les fautes que vous avez fait si vous avez échoué. Si vous réussissez, vous n’aurez pas le détail, mais en cas d’échec, vous saurez non seulement le nombre de fautes, mais aussi le thème correspond à chaque faute.

Qu’est-ce qui est interdit à l’examen du Code ?

De manière générale, considérez qu’une fois l’épreuve démarrée, vous ne pouvez rien faire d’autre que de répondre aux questions sur votre boîtier, et ce sans déranger personne. Dans le détail :

  • Il est interdit de changer de boîtier durant l’épreuve du code de la route, quelqu’en soit la raison. Même si votre boîtier tombe en panne au milieu de l’épreuve, vous serez alors exclu de l’examen : même si vous n’y êtes pour rien, c’est le règlement.
  • Les téléphones portables sont interdits en salle d’examen, et vous pouvez vous faire exclure si votre téléphone sonne, et même si il vibre ! Faîtes donc bien attention et éteignez votre portable avant l’épreuve.
  • Vous n’avez pas le droit d’arriver en retard à l’examen : il s’agit d’un examen collectif, aucune tolérance n’est accordée aux retardataires. De même, une absence vous pénalisera mais pénalisera également votre auto-école, qui risque donc d’être bien moins encline à vous laisser repasser l’examen, alors attention à vous !
  • Vous n’avez pas le droit de frauder à l’examen du code de la route. Et il s’agit d’un examen officiel, le dispositif anti-fraude est donc important, et être pris à tricher peut-être passible de sanction très graves, incluant une amende et l’interdiction de passer tout examen pendant 5 ans.
  • Vous n’avez pas le droit de quitter l’examen avant la fin, et vous n’avez notamment pas le droit de sortir de la pièce avant la fin des questions, alors assurez-vous de boire et d’aller au toilettes avant que l’examen ne démarre !
Sur le même sujet
Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.