Les règles d’utilisation du clignotant

  • Publié le 03 novembre 2022
  • Mis à jour le 29 novembre 2022
  • digiSchool

Le fait de ne pas utiliser le clignotant selon le Code de la route représente une infraction passible de nombreuses sanctions. L’idée d’une telle disposition est tout simplement de rappeler aux conducteurs l’importance d’utiliser ce petit système de communication particulière qui permet d’éviter la survenue d’accidents de la route qui sont pour la plupart mortels.

règles utilisation clignotant

SOMMAIRE

Comment utiliser les feux de clignotant selon le type de véhicule ?

Le feu de clignotant est un dispositif lumineux qui sert principalement à signaler les autres usagers de la route de l’intention du conducteur de changer de direction. À l’arrêt comme sur la route, la mise en marche du clignotant doit être alors un geste spontané à maîtriser et à réaliser bien entendu au moment voulu.

Le clignotant sur une voiture

Le clignotant sur une voiture s’actionne grâce à une commande présentée sous forme d’une manette positionnée à gauche du volant appelée commodo.

Cette signalisation lumineuse se différencie des autres feux de la voiture par sa couleur orange qui s’allume par intermittence une fois activée. Lorsque vous abaissez le commodo, les feux de clignotant situés à l’arrière et à l’avant droit du véhicule s’allument. Cela avertit les autres usagers que vous êtes sur le point de vous diriger vers la droite.

Inversement, si vous poussez cette commande vers le haut, les feux de clignotant à gauche sont activés indiquant ainsi que vous allez vers la gauche.

Au niveau du tableau de bord, la mise en marche du clignotant sur une voiture se traduit par un témoin lumineux représenté par une flèche de direction pointant vers la gauche ou vers la droite selon la direction choisie.

Le clignotant sur un vélo

Tendre le bras pour avertir un changement de trajectoire demeure la technique d’usage pour la plupart des cyclistes. Cependant, ce geste considéré comme anodin est fortement déconseillé dans la mesure où en manœuvrant avec une seule main vous pouvez perdre le contrôle du vélo à tout moment.

Forte heureusement, pour protéger au maximum les cyclistes, de nombres équipements ingénieux sont actuellement mis en vente sur le marché à l’image des clignotants pour vélo avec télécommande pouvant être fixés sur tous les types de support (casque, selle, porte-bagage…) ou encore le gilet clignotant et rétroréfléchissant doté d’une commande manuelle placée au niveau du guidon.

Le clignotant sur une moto

La mise en marche des feux de clignotant sur une moto s’effectue en règle générale par une simple pression sur un bouton à actionner par le pouce. Le principe est identique à celui du clignotant d’une voiture, en haut pour virer à gauche et en bas pour aller à droite. Le même système est utilisé sur les trottinettes et autres engins à deux roues motorisés.

Par ailleurs, pour votre sécurité et afin de maximiser la visibilité sur la route, vous pouvez également vous munir de gilet clignotant.

À quel moment activer son clignotant ?

L’usage du clignotant fait l’objet d’une réglementation stricte énoncée dans l’article R412-10 du Code de la route.

Les règles à respecter selon le Code de la route

« Tout conducteur qui s’apprête à apporter un changement dans la direction de son véhicule ou à en ralentir l’allure doit avertir de son intervention les autres usages, notamment lorsqu’il va se porter à gauche, traverser la chaussée, ou lorsque, après un arrêt ou stationnement, il veut reprendre sa place dans le courant de la circulation, que, selon la jurisprudence, l’utilisation du clignotant se doit d’être efficace… ».

Selon cet article du Code de la route, l’utilisation du clignotant est alors obligatoire dans les situations routières suivantes :

  • À chaque changement de direction que ce soit pour tourner à droite ou à gauche, au moment de s’insérer dans un rond-point…
  • Lors d’un changement de file sur une route à plusieurs voies, pour se rabattre par la suite sur une autre voie ou suite à une réduction de voie. N’oubliez pas d’éteindre le clignotant après avoir changé de file.
  • Lorsque vous vous apprêtez à doubler un autre usager de la route (voiture, vélo, piétons…).
  • Lorsque vous êtes sur le point d’effectuer un créneau, d’entrer ou de sortir d’une place de stationnement.
  • Lorsque vous êtes à l’arrêt sur la chaussée ou dans une place de stationnement, puis souhaitez vous réinsérer dans la circulation.

Il faut retenir qu’avant d’actionner le clignotant, un contrôle visuel de l’environnement aux alentours et des angles morts doit tout naturellement être effectué afin de vérifier la présence d’un potentiel obstacle qui pourrait couper votre trajectoire.

Par ailleurs, dans certaines situations, enclencher uniquement l’indicateur de changement de direction ne suffit pas. En effet, d’autres signaux doivent être également lancés afin d’avertir les autres usagers, comme le fait par exemple de donner un petit coup de klaxon pour signaler une moto que l’on souhaite dépasser. De plus, sur une route à double voie, vérifiez si vous êtes en présence de lignes discontinues avant d’entamer toute déportation.

Utilisation du clignotant dans un rond-point

Au niveau d’un rond-point, l’usage du clignotant dépend tout simplement de la direction vers laquelle vous souhaitez vous diriger.

Dans le cas où vous voulez continuer tout droit, il suffit de vous placer sur la voie de droite. Le clignotant droit ne doit pas être activé au niveau de la courbe, mais uniquement après avoir franchi la sortie qui précède la vôtre.

En revanche, si vous envisagez de prendre la première sortie à droite, vous devez serrer à droite sur une route à plusieurs voies de circulation. Il vous faut ensuite enclencher le clignotant droit dès l’approche du rond-point.

Si vous comptez emprunter la sortie à gauche ou effectuer un demi-retour, vous devez vous placer sur l’axe le plus à gauche de la voie. Avant de vous insérer dans le carrefour, activez le clignotant gauche, puis celui de droite une fois arrivé après la dernière sortie avant la vôtre. Le clignotant ne doit être éteint que lorsque vous êtes définitivement positionné dans votre file.

Absence de clignotant : les sanctions

Le fait d’oublier d’activer ses feux de clignotant, de les utiliser à un moment inopportun ou même de donner une fausse indication aux autres usagers de la route en activant le mauvais côté du clignotant représente une infraction passible d’une peine prévue par le Code de la route lui-même.

absence de clignotant sanction

Combien de points pour un clignotant ? Quelles amendes ?

À chaque changement de trajectoire, il est impératif de signaler son intention en mettant en marche le clignotant. Au moment de dépasser un autre véhicule, de sortir ou d’entrer dans une place de parking ou encore de s’engager dans un carrefour à sens giratoire, l’absence de clignotant entraîne une sanction. Dans ce cas, le conducteur peut écoper d’une contravention de 2ème classe qui implique :

  • Une amende forfaitaire de 35€, minorée à 22€ et majorée à 75€.
  • Un retrait de 3 points sur le permis de conduire.
  • Une suspension du permis de conduire pendant 3 ans minimum. Dans certains cas, l’usage du permis est autorisé dans le cadre d’un déplacement professionnel.

Panne de clignotant

Selon le Code de la route, tout usager de la route a pour obligation d’effectuer un contrôle technique régulier des équipements de sécurité du véhicule, dont les feux de clignotant. Pour cela, les forces de l’ordre peuvent procéder à tout moment à une vérification du carnet d’entretien du véhicule lors d’un contrôle routier.

Un clignotant en bon état de marche se traduit par un indicateur de direction qui s’allume par intermittence au niveau du tableau de bord, qui entraîne un clignotement des ampoules de feux de clignotants à l’avant et à l’arrière du véhicule.

Dans le cas où aucun de ces éléments ne fonctionne, une vérification de l’ensemble du système s’impose. Dans ce cadre, plusieurs contrôles peuvent être réalisés, notamment :

  • Au niveau du circuit électrique s’il n’y a pas un faux contact.
  • L’état du relais clignotant également appelé centrale de clignotant.
  • L’état des ampoules LED si elles ne sont pas grillées. À titre informatif, les ampoules LED sur les motos 50cc ne sont pas particulièrement fiables. D’où, ayez l’habitude de vérifier avant tout achat.

Il faut savoir que lors d’un contrôle, les forces de l’ordre se montrent intransigeantes à ce sujet. En effet, une absence de clignotant se traduisant par des feux défectueux est passible d’une amende. Ainsi, le règlement prévoit une contravention de 3ème classe pour tout défaut de clignotant pour des raisons techniques. Le conducteur devra alors payer une amende forfaitaire de 68€, minorée à 45€.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 0 / 5. Vote count: 0

Sur le même sujet
05/10/2022 à 09:35

Un cycliste peut-il passer au feu rouge ?

Lorsque le feu est rouge, les automobilistes doivent s'arrêter. Qu'en est-il des cyclistes ? Peuvent-ils passer ou doivent-ils s'arrêter ? digiSchool vous explique la démarche à adopter en tant que cycliste.

article r417 10 code de la route 05/10/2022 à 09:30

Que dit l’article R417 10 du code de la route ?

Vous vous posez des questions concernant le stationnement gênant ? L’article R417-10 du Code de la route définit toutes les règles le concernant. Ainsi, découvrez les, ainsi que les sanctions accordées en cas de non-respect de cette réglementation.

route à 3 voies 29/11/2022 à 11:29

Tout savoir sur les routes à 3 voies

Avant l’apparition et la profusion des autoroutes sur le territoire français, ce sont les routes standards à deux voies qui ont bénéficié des aménagements particuliers, à l’image du créneau de dépassement, permettant alors de les transformer en routes à trois voies.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.