Comment passer le code moto en candidat libre ?

  • Publié le 22 décembre 2021
  • Mis à jour le 17 mai 2022
  • Alexis

Depuis le 1er mars 2020, le permis moto comprend un examen spécifique de code, appelé ETM. Il est parfaitement possible de passer le code moto en candidat libre, même si vous prenez par la suite des heures de conduite en auto-école. Cette option s’adresse à tous ceux qui apprécient de travailler et d’apprendre en toute autonomie. Elle convient aussi très bien aux candidats qui sont déjà titulaires du code auto et qui disposent donc de bases solides sur les thématiques du code de la route. Dans cet article, nous vous indiquons comment passer le code moto en candidat libre et quels sont les principaux avantages de la formule.

code moto candidat libre

SOMMAIRE :

Le code moto en candidat libre, comment s’inscrire ?

Vous pouvez parfaitement choisir de passer le code moto en candidat libre. Il vous faudra assimiler les notions générales du code de la route, ainsi que les notions spécifiques au code moto ETM. Pour y parvenir, vous avez à votre disposition des cours en auto-école, mais vous avez aussi la possibilité de vous préparer en ligne. 

Vous devrez vous occuper vous-même de votre inscription à l’examen dès lors que vous souhaitez passer le code moto en candidat libre. La procédure est relativement simple et vous trouverez des informations utiles sur codedelaroute.fr. À l’inverse, si vous êtes inscrit dans une auto-école, c’est son secrétariat qui se chargera de votre inscription. Cette seconde solution peut sembler plus simple, mais elle entraîne évidemment quelques frais additionnels.

En tout état de cause, vous pouvez parfaitement remplir les formalités d’inscription vous-même, pour votre code moto en candidat libre, sur le site de l’ANTS, dans la partie Espace conducteur. Une page dédiée à ces formalités, sur codedelaroute.fr, vous permet de retrouver l’essentiel.

Comment s’organiser pour passer le code moto en candidat libre ?

Après avoir créé votre compte sur le site de l’ANTS, vous vous rendrez dans l’Espace conducteur en suivant le lien dédié et vous remplirez votre dossier en ligne. Le site est assez intuitif et vous êtes guidé pas à pas, ce qui facilite votre inscription pour un code moto en candidat libre. Il vous faut ensuite attendre la validation de l’inscription par l’administration. 

Une fois cette étape réalisée, vous recevrez un code NEPH, qui vous permet de vous inscrire effectivement dans un centre d’examen, à la période de votre choix.

Il existe différents centres. Les plus connus sont Objectif Code et La Poste. Vous retrouverez des liens pour l’inscription aux épreuves dans l’un de ces centres sur codedelaroute.fr. La réservation de votre place à l’examen vous coûtera 30 euros.

Pensez à demander suffisamment tôt votre code NEPH sur le site de l’ANTS, dans la mesure où les délais de validation de votre dossier sont d’environ trois semaines. Cette période n’est évidemment pas perdue, puisque vous allez pouvoir l’utiliser pour réviser les thématiques du code ETM. Si vous avez décidé de passer le code moto en candidat libre, vous trouverez des fiches de cours sur codedelaroute.fr. Nous avons aussi développé des tests interactifs pour vous entraîner. Enfin, nous vous donnons la possibilité de passer un code blanc, afin de vous présenter dans les meilleures conditions à l’examen.

Une fois que vous aurez passé les épreuves, vous recevrez les résultats en 48 heures environ par courriel. Ce document est important : il vous permettra de vous inscrire à la formation à l’auto-école pour la partie pratique.

Quels sont les avantages de passer le code moto en candidat libre ?

Passer son code moto en candidat libre présente un certain nombre d’avantages. Le plus important pour les candidats est souvent le prix. Les démarches en ligne auprès de l’ANTS sont gratuites, tandis que les auto-écoles prélèvent généralement des frais pour le service rendu. Comme nous avons pu le voir, ce n’est pas très difficile et vous pouvez donc faire des économies en réalisant l’inscription vous-même. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur notre article concernant le prix du code et permis moto.

Le deuxième avantage réside dans la souplesse de la formule. Si vous avez recours à une auto-école pour vous inscrire à l’examen, il faut savoir qu’elle vous imposera son centre et le plus souvent, le créneau. Vous aurez donc plus de facilité à vous organiser si vous décidez de passer le code moto en candidat libre. Vous pourrez choisir le centre d’examen et le créneau qui vous convient, surtout si vous vous y prenez suffisamment à l’avance.

De plus, apprendre les thématiques de l’examen se fait aisément en ligne. Une inscription Premium sur codedelaroute.fr vous permet de profiter de l’intégralité des contenus. Vous avez même la possibilité de vous inscrire à des codes blancs, pour évaluer vos aptitudes à réussir l’examen. Les cours et les tests interactifs sont réalisés en collaboration avec des moniteurs d’auto-école expérimentés. 

Réviser seul demande certes un peu de discipline, mais vous gagnez en souplesse dans votre emploi du temps, puisque vous n’avez pas à tenir compte des heures de cours à l’auto-école. Vous pouvez consulter nos contenus en ligne où vous voulez, que ce soit chez vous ou en déplacement, depuis votre PC ou sur votre téléphone.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 4.8 / 5. Vote count: 6

Sur le même sujet
réviser code moto 17/05/2022 à 14:39

Comment bien réviser le code moto ?

Le code moto ou ETM est différent du code de la route auto. En effet, ses thématiques sont spécialement axées sur la conduite des deux-roues. Le code de la route auto est plus généraliste, tandis que les cours pour le passage du permis moto portent sur les spécificités de ce type de véhicule. Pour réussir l’examen du premier coup, il est essentiel d’apprendre le code moto. Dans cet article, nous vous expliquons comment procéder pour bien réviser ce code particulier.

code de la route piétons 17/05/2022 à 14:45

Le code de la route pour les piétons : la réglementation

Les piétons n’ont pas à passer un examen spécifique avant de s’engager sur la chaussée ou d’utiliser le trottoir. Cela nous semble parfaitement naturel. Pourtant, la méconnaissance des règles du code de la route relatives aux piétons peut mettre les personnes en danger. C’est ce qui oblige, d’ailleurs, les automobilistes à une prudence particulière en présence de piétons.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.