Comment réussir son permis de conduire ?

  • Publié le 02 juillet 2020
  • Mis à jour le 08 août 2022
  • Charlène Flores

Pour réussir son permis de conduire, il n’y a pas de miracle, il faut bien se préparer, et cela, à tous les niveaux. Afin de vous aider à vous mettre dans le bon état d’esprit le jour des épreuves, nous vous présentons en détail toutes les étapes d’un examen de passage au permis de conduire.

réussir permis de conduire

Apprenez et maîtrisez-les avant les examens et vous serez sûr d’avoir le permis de conduire en poche très prochainement.

SOMMAIRE :

Comment avoir son permis de conduire du premier coup ?

En France, savoir parfaitement manœuvrer un véhicule et maîtriser le Code de la route ne suffit plus pour obtenir son permis de conduire. En effet, pour réussir son examen du permis un bon nombre de compétences sont désormais exigées à travers des objectifs fixés par le Référentiel pour l’Éducation à une Mobilité Citoyenne (REMC).

Dans cette optique, l’idée de départ reste bien entendu d’apprendre au candidat à l’examen à maîtriser parfaitement la conduite d’un véhicule, mais surtout l’objectif est de faire en sorte que ce dernier soit un conducteur de demain :

  • Responsable, attentif à la sécurité routière de ses passagers, ainsi que des autres usagers de la route.
  • Autonome, qui connaît les bons gestes à adopter en cas de pannes ou de situations imprévues au niveau de la route.
  • Un conducteur qui pratique une conduite éco responsable et économique.

Ainsi, en vue d’atteindre ces objectifs, les questions orales durant l’épreuve théorique tournent désormais autour de trois grandes thématiques, dont la sécurité routière, les gestes de premiers secours et le contrôle de l’extérieur et de l’intérieur du véhicule. Si vous répondez correctement aux interrogations, vous vous assurez de gagner facilement 3 points.

Vous devez effectivement savoir que chaque bonne réponse et bon réflexe lors de l’examen est sanctionné par des points. Ils seront comptabilisés à la fin de l’évaluation par l’examinateur. Les candidats qui auront un total d’au moins 20 points sur 31 pourront déjà se féliciter d’avoir leur permis de conduire en poche.

Ces 31 points représentent les compétences déjà mentionnées dans le livret d’apprentissage, lequel vous sera fourni en début de formation que vous soyez un candidat d’auto-école agréé ou un candidat libre. Grâce à ce document, chaque prétendant au permis de conduire est ainsi placé sur le même pied d’égalité. Il revient alors à chacun de s’entraîner activement pour réussir son permis de conduire du premier coup.

Comment se déroule l’examen au permis de conduire ?

L’examen de conduite dure 32 minutes. Votre moniteur ou l’accompagnateur pour le cas d’un apprentissage en conduite accompagnée sera assis sur la banquette arrière. L’examinateur assis sur le siège passager avant quant à lui se charge d’évaluer chacun de vos comportements et réactions qu’il notera à travers la grille d’évaluation permettant de faire un bilan de vos compétences.

grille évaluation permis de conduire

Connaître et maîtriser le véhicule (total de 8 points) 

Il sera question d’évaluer votre manière de vous installer dans le véhicule. Avez-vous effectué toutes les vérifications nécessaires avant de mettre le contact ? Il est possible que ce soit lors de cette première évaluation qu’il vous soit demandé des questions portant sur les vérifications extérieures (vérification de niveau du liquide de frein, de l’état des pneus…) et vérifications intérieures (connaissance des différents voyants visibles sur le tableau de bord et les commandes permettant de les enclencher…) afin de mesurer votre connaissance des différents organes d’un véhicule.

Appréhender la route (total de 9 points)

Cette étape de l’examen a pour objectif d’évaluer si vous êtes capable d’adapter votre conduite en fonction des conditions et situations qui se présentent sur la route et cela toujours en application des règles de conduite annoncées dans le Code de la route. Lorsque la visibilité est réduite sur la route à cause de la pluie par exemple, êtes-vous assez vigilant pour prendre les mesures de précaution élémentaires ? (Enclencher l’essuie-glace, réduire la vitesse de conduite…)

Partager la route avec les autres usagers (total de 9 points)

Dans cette partie de l’évaluation, l’examinateur observe votre comportement et réaction vis-à-vis des autres usagers de la route. Appliquez-vous les règles de conduite pour communiquer avec les autres conducteurs sur la route, notamment savoir activer le clignotant à chaque fois que vous souhaitez vous rabattre, respecter la distance minimale de sécurité… ?

Les points bonus

D’autres points bonus vous seront attribués si vous appliquez une conduite économique et respectueuse de l’environnement. Toujours dans ce même train d’idée, il sera question d’analyser votre courtoisie envers les autres usagers de la route, automobilistes, piétons et cyclistes confondus.

Notez que certaines situations de la route feront appel à votre savoir-vivre et votre bon sens. De ce fait, savoir respecter la réglementation c’est bien, mais savoir respecter les autres usagers c’est encore mieux. Évitez de changer de fil à l’approche d’une intersection même si vous êtes en présence de lignes discontinues par exemple.

Comment réussir son examen du permis ?

Vous devez savoir que pour réussir son examen du permis de conduire, il ne suffit pas de maîtriser le Code de la route et la conduite. En effet, il faut avant tout une bonne préparation tant physique que mentale.

Avant l’examen, il faut éviter de stresser et savoir gérer ses angoisses puisque cela va très certainement se ressentir dans votre manière de conduire. De plus, avec le stress vous risquez de tout oublier même les points que vous maîtrisez déjà en temps normal. Pour les futurs conducteurs de nature stressés, n’hésitez pas à essayer des méthodes et activités relaxantes (massage, bain, homéopathie…).

Par ailleurs, n’oubliez pas de vérifier tous les documents requis lors de l’examen avant de partir (pièce d’identité, convocation à l’examen, enveloppe affranchie portant vos coordonnées et votre justificatif d’obtention de l’examen théorique général…).

Lors de l’examen, faites une check-list dans la tête de toutes les vérifications à entreprendre avant le démarrage. Enfin, une fois sur la route, il est important de rester concentré même en présence d’obstacles ou de circonstances imprévues et même si l’examinateur essaye de vous distraire avec différentes questions.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 4.6 / 5. Vote count: 14

Sur le même sujet
longeron voiture 18/05/2022 à 09:20

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le longeron d’une voiture

Situé sous la carrosserie, à l'avant et sur les côtés, le longeron d'une voiture est l'une des premières pièces à être touchée lors d'une collision. Fait d'alliages d'aluminium ou constitué d'acier au carbone, il contribue à rendre le véhicule plus rigide et, de ce fait, plus résistant face à des chocs éventuels. 

Il s'agit donc d'un élément porteur, qui permet au châssis de supporter les tensions, créées au cours d’une accélération, d’un freinage ou dans les virages. Pour tout savoir sur ces caissons en acier percés, découvrez notre guide. 

article r417 10 code de la route 17/05/2022 à 11:54

Que dit l’article R417-11 du Code de la route ?

Vous vous demandez ce qu’est un stationnement très gênant ? L’article R417-11 du Code de la route traite de la réglementation en vigueur à ce sujet. Il définit ce qui est considéré comme étant un stationnement très gênant ou dangereux et précise les sanctions applicables lors du non-respect de ces règles.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.