Embrayer et débrayer : tout savoir

  • Publié le 07 juin 2022
  • Mis à jour le 29 novembre 2022
  • digiSchool

L’apprentissage de la conduite passe par bien des points. Parmi eux, l’un des plus stressants pour les jeunes conducteurs, est d’embrayer et débrayer. En effet, conduire une voiture à boîte de vitesse manuelle, implique d’utiliser la pédale d’embrayage. La hantise de ces apprentis automobilistes est de ne pas réussir à le faire correctement et de caler.

embrayer débrayer

Découvrez dans cet article comment débrayer et plusieurs informations liées au système d’embrayage d’un véhicule.

SOMMAIRE

Que signifient les termes embrayer et débrayer ?

Le fait de débrayer en voiture, consiste à appuyer sur la pédale d’embrayage, qui se situe à gauche sur le pédalier. Ainsi, ce mécanisme coupe la liaison entre les roues et le moteur, ce qui vous permet de changer de vitesse ou simplement de vous arrêter.

A contrario, embrayer revient à relâcher la pression sur la pédale d’embrayage. Cette action crée une liaison entre le moteur et les roues. Votre automobile utilise alors son énergie cinétique pour avancer, c’est-à-dire, son élan. Ainsi, lorsque vous relâchez l’embrayage, pendant un bref instant, votre véhicule est en roue libre. 

À noter : Être en roue libre et être au point mort sont deux termes différents, qui n’ont pas la même signification et qui ne doivent pas être confondus. En effet, alors que la roue libre est une position de l’embrayage, le point mort est, quant à lui, une position de la boîte de vitesses. 

Quoi qu’il en soit, lors d’un changement de vitesse, ces deux procédés vont toujours de pair.

Quand et comment embrayer ?

S’inscrivant dans la continuité de l’embrayage, le fait d’embrayer présente trois points importants à retenir :

  1. Vous ne devez jamais relâcher la pédale d’embrayage de façon trop brusque afin de ne pas caler.
  2. En fonction de la phase de conduite, vous devez accompagner ce geste par une pression synchronisée et adaptée sur la pédale d’accélérateur ou de frein.
  3. Lorsque vous êtes à l’arrêt, vous ne devez pas embrayer avant de mettre votre véhicule au point mort.

Quand et comment débrayer ?

Lorsque vous devez adapter votre régime moteur à l’allure de votre voiture, un changement de rapport s’impose, pour lequel débrayer est une action indispensable. 

En cas de décélération ou de freinage 

Soyez attentif au bruit émis par votre moteur, jusqu’au point de patinage. Préparez-vous à rétrograder, dès les premières vibrations, c’est-à-dire procéder à un changement de vitesse pour un régime inférieur :

  • Pressez bien à fond votre pédale d’embrayage, tout en ôtant votre pied de l’accélérateur. 
  • Enclenchez aussitôt un rapport inférieur.
  • Relâcher de manière progressive votre pédale d’embrayage.

Cette action permet de ralentir votre véhicule et correspond à utiliser le frein moteur

Dans une situation de freinage d’urgence, où rétrograder n’est pas possible, il vous faudra débrayer avant l’immobilisation de votre voiture, afin de ne pas caler.

comment débrayer

En cas d’accélération

Ne laissez pas votre moteur rugir : l’aiguille de votre compte-tours ne doit pas être trop proche de la zone rouge

Pour cela, de la même façon que lors de la phase précédente, appuyez à fond sur votre pédale d’embrayage, avant de passer une vitesse supérieure, tout en pressant votre accélérateur.

Comme nous l’avons vu précédemment, en débrayant, la liaison entre les roues et le moteur prend fin. En conséquence, dans le but de préserver la mécanique de votre automobile, il est essentiel que vous agissiez avec beaucoup de souplesse. 

Quels sont les symptômes d’un embrayage usé ?

Déceler les signes d’usure de votre embrayage avant que celui-ci ne casse est évidemment préférable. Voici donc les différents symptômes qui annonce ce cas de figure :

  • La pédale d’embrayage ne réagit pas de la même façon que d’habitude 

Sur les véhicules dotés d’un embrayage fonctionnel, les pédales sont relativement sensibles. Ainsi, dans le cas où pour l’enfoncer vous devez faire un effort, c’est qu’il y a probablement un problème soit au niveau de la pédale, soit au niveau de l’embrayage. 

  • La pédale d’embrayage est plus dure qu’habituellement

La pédale d’embrayage, en plus d’être sensible, est censé être souple. Au fur et à mesure de l’usure de l’embrayage, celle-ci se durcit. Soyez donc vigilant quant à sa souplesse.

  • Cela devient compliqué de passer vos vitesses en une fois

Lorsque vous faites de la route, vous êtes régulièrement amené à passer les vitesses sur votre véhicule. Si vous avez de plus en plus de difficultés à le faire, c’est probablement qu’il y a une usure au niveau de votre embrayage ou de votre boîte de vitesses. En plus d’être fortement agaçant, cela est particulièrement dangereux. Faites rapidement vérifier votre embrayage.

  • Au démarrage, votre embrayage patine

Lorsque votre embrayage patine au démarrage, mais aussi parfois en montant dans les tours, c’est là encore un symptôme d’usure.

  • Il y a un bruit de frottement

Le bruit de frottement et le plus symptomatique d’un embrayage usé. Vous pouvez l’entendre dès que vous débrayer.

  • Des à-coups se font ressentir au démarrage

Si votre embrayage provoque des à-coups très accommodants à votre véhicule, lors d’un démarrage et notamment lorsqu’il s’agit d’un démarrage en côte, cela est une preuve de son usure. 

Que faire en cas d’embrayage usé ?

Dans l’éventualité où vous constatez l’un des symptômes évoqués précédemment, vous devez vous rendre auprès d’un professionnel, qui sera en mesure de définir le niveau d’usure de votre embrayage.

Deux cas de figure sont possibles :

  • Votre embrayage est usé, mais il est réparable.
  • Votre embrayage est HS et il doit être remplacé. Dans cette situation, vous devrez probablement changer tout le kit au plus vite.

Dès les premiers signes de fatigue, vous devez rapidement changer votre embrayage. En effet, attendre plus longtemps risquerait d’endommager sévèrement votre voiture. 

Combien coûte un changement d’embrayage ?

Lorsqu’on parle de changement d’embrayage, cela représente le remplacement du kit d’embrayage. Celui-ci comprend le disque d’embrayage, la butée, la pédale et le système d’embrayage. 

Selon le modèle de votre véhicule, ce changement représente un coût compris entre 700 € et 1200 €. Cette intervention mécanique est complexe et nécessite entre 3 et 6 heures de travail. Cela explique le prix élevé annoncé, qui comprend l’achat des pièces neuves et la main d’œuvre.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 3 / 5. Vote count: 1

Sur le même sujet
permis candidat libre 03/10/2022 à 15:03

Comment passer le permis de conduire en candidat libre ?

La plupart des candidats préparent leur permis de conduire en passant par une auto-école. Il s’agit de la solution la plus répandue. Pourtant, il est parfaitement possible de passer son permis en candidat libre. Cette alternative présente davantage de flexibilité et permet le plus souvent de réduire les coûts. Elle constitue une solution idéale pour les candidats au permis qui sont autonomes et capables de préparer l’examen théorique seuls. Si cette option vous tente, l’important est de bien respecter les conditions et de procéder avec méthode. Dans cet article, nous vous expliquons de manière détaillée comment passer le permis de conduire en candidat libre.

retrograder changer de vitesse 29/11/2022 à 11:31

Rétrograder : quand changer de vitesse ?

Savoir utiliser correctement la boîte de vitesses représente un des objectifs définis dans tout programme de formation proposé par les auto-écoles. À la fin de son apprentissage, un candidat au permis de conduire doit ainsi maîtriser toutes les manœuvres impliquant l’usage du levier de vitesses comme le fait de rétrograder. De quoi il s’agit ? Quelles sont les étapes à suivre pour rétrograder sa voiture ? On vous explique tout.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.