Installer un enfant en voiture : les consignes du code de la route

  • Publié le 12 décembre 2021
  • Mis à jour le 17 mai 2022
  • Alexis

Les enfants, surtout les plus jeunes, sont souvent impatients et agités en voiture. Ils n’hésitent pas à réclamer l’attention du conducteur, généralement le père ou la mère, ce qui peut entraîner une baisse de la concentration lors de la conduite.

code de la route enfant

SOMMAIRE :

Que dit le code de la route des enfants en voiture et de la manière dont il faut les installer ? Le port de la ceinture est évidemment obligatoire, comme pour les autres passagers et le conducteur. Mais qu’en est-il des règles spécifiques du code de la route pour les enfants ? Vous les retrouverez ci-dessous, ainsi que dans les fiches de cours de codedelaroute.fr. Pour vous entraîner, le site propose différents tests en ligne.

Que dit le code de la route vis-à-vis des enfants ?

Le code de la route précise que les enfants doivent occuper un siège adapté à leur âge et leur morphologie. Avant 10 ans, il est impératif d’installer un système dit de retenue, pour bien maintenir l’enfant, qui est trop petit pour bénéficier de la même protection que les adultes sur un siège standard de voiture. 

Concernant les enfants en voiture, le code de la route rappelle que chaque siège de la voiture ne peut être occupé que par un seul passager. En d’autres termes, il ne faut pas profiter de la petite taille des enfants pour en transporter plusieurs sur la même place. L’utilisation d’un siège enfant est indispensable jusqu’à 10 ans.

Peut-on installer un enfant à l’avant de la voiture ? Que dit le code de la route ? Un enfant installé devant à la place du passager court un risque important. C’est un choix qui est interdit pour les enfants de moins de 10 ans. Cette règle connaît une exception : vous pouvez en effet l’installer le dos à la route, dans un siège spécial, dans tous les cas où la sécurité de l’enfant ne pourrait pas être assurée à l’arrière. Ainsi, vous installerez votre enfant devant selon le code de la route si le véhicule n’a pas de siège à l’arrière, pas de ceinture à l’arrière, ou si d’autres enfants utilisent tous les sièges arrière du véhicule.

Comment transporter un enfant en voiture en toute sécurité ?

La sécurité de l’enfant en voiture est assurée par l’utilisation d’un dispositif spécifique de maintien, qui doit être homologué. On distingue cinq groupes de sièges pour les enfants de moins de 10 ans, qui se différencient en fonction du poids et de la taille. De la naissance jusqu’à 10 kg et 70 cm de taille, le bébé ne peut résister à un choc, sa musculature est trop faible. C’est pourquoi il faut l’installer dos à la route et à l’arrière, dans un siège spécifique pour ce type de situation et fixé à l’aide de la ceinture de sécurité en suivant les instructions du constructeur. Le code de la route autorise aussi le lit-nacelle.

Jusqu’à 13 kg et 80 cm, vous utiliserez le même dispositif, mais en plus grand. Pour un enfant de 10 à 13 kg et d’une taille allant jusqu’à 1 m, on emploie un siège baquet avec un harnais ou un siège réceptacle avec une tablette de protection. Jusqu’à 25 kg et 1,50 m de taille, on utilise un siège rehausseur avec dossier. Suivez bien ces instructions qui permettent d’assurer la sécurité de l’enfant en voiture.

Choisissez toujours un dispositif homologué. Les sièges de voiture pour les enfants et les lits nacelles doivent disposer d’un visa européen, pour attester qu’ils correspondent aux normes en vigueur. L’étiquette qui mentionne l’homologation indique la norme, le poids, la taille. Si l’homologation a été délivrée par la France, le siège porte l’indication E (pour Europe) et 2 (pour le pays). 

Les sanctions en cas de mauvaise installation d’un enfant en voiture

Le code de la route est très strict concernant la sécurité des enfants en voiture. Vous pouvez donc être arrêté par les forces de l’ordre si un manquement est constaté. Il s’agit d’une infraction de 4e catégorie qui est sanctionnée par une amende de 135 euros.

De manière générale, il est rare que les parents mettent sciemment leur enfant en danger. Mais ils n’ont pas toujours conscience des risques. Les règles du code de la route portant sur la sécurité des enfants en voiture sont inspirées du souhait de les protéger en cas d’accrochage ou d’accident plus grave. 

Ainsi, un choc qui peut être bénin pour un adulte peut se révéler dramatique pour un enfant, en raison de sa morphologie. Lors d’une collision en ville, à 50 km/h, la force de l’impact correspond en fait à une chute du troisième étage d’un immeuble. Dès qu’il est en âge de comprendre, expliquez les risques à votre enfant, il voyagera plus volontiers dans son dispositif homologué de retenue !

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 5 / 5. Vote count: 1

Sur le même sujet
vitesse minimum sur autoroute 17/05/2022 à 14:07

Quelle est la vitesse minimum autorisée sur autoroute ?

Comme tous les conducteurs, vous connaissez probablement les limitations de vitesse maximum à respecter pour la sécurité routière. Celles-ci sont d’ailleurs indiquées sur la signalisation installée en bordure de chaussée. Cependant, vous ne savez peut-être pas qu’il existe également une vitesse minimale sur autoroute à respecter.

récupération point permis 17/05/2022 à 14:15

Comment se déroule la récupération de points au permis de conduire ?

La récupération de points après une infraction routière peut se faire de plusieurs manières. Ainsi, si vous vous demandez comment récupérer des points de permis, sachez qu’il existe deux dispositifs, le stage de récupération de points et la récupération de points automatique après certains délais fixés dans le Code de la route.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.