Quels sont les différents types de stationnement ?

  • Publié le 03 août 2020
  • Mis à jour le 03 août 2020
  • Charlène Flores
Le stationnement est une notion importante dans le code de la route mais aussi en conduite. Vous êtes d’ailleurs nombreux à vous interroger sur les différents types de stationnement. Gratuit, payant, unilatéral, etc autant de notions à connaître mais qui ne sont pas toujours claires. On vous explique tout dans cet article

Des règles à respecter quelque soit le type de stationnement

Que ce soit en agglomération ou hors agglomération, lorsqu’on parle de stationnement, il est important de respecter des règles précises. 

Comme le stationnement requiert de couper le moteur, il est important de vérifier que le véhicule ne gêne pas les déplacements des autres usagers. 

Il existe généralement des indices permettant d’éviter les stationnements gênants ou dangereux comme les panneaux et le marquage au sol. 

Le stationnement interdit 

Le stationnement interdit est délivrée aux usagers aux abord d’un ou plusieurs emplacements de la chaussée qui auraient pu accueillir un stationnement. 

C’est le cas lorsque le stationnement s’avérerait être abusif, gênant ou dangereux. 

Le stationnement interdit est signalé aux usagers grâce au marquage au sol (des lignes jaunes) ou via les panneaux d’interdiction de stationner. 

Le stationnement gratuit

Les stationnements gratuits permettent aux automobilistes de stationner sans avoir à payer une somme d’argent. Les zones de stationnement gratuites sont signalées par un marquage blanc ne comportant pas la mention « payant ». À savoir que le stationnement y est limité pour 7 jours consécutifs maximum ! 

Il existe également d’autres zones de stationnement gratuit mais qui peuvent être soumises à des règles spécifiques. C’est le cas des zones bleues qui bénéficient d’une limitation de temps  qui est contrôlée par un disque de stationnement. 

Consulter les cours sur les stationnements

Le stationnement payant

Le stationnement payant est le plus répandu en France. Il permet de bénéficier d’une place de stationnement contre l’achat d’un ticket d’horodateur. Contrairement aux parkings, les places de stationnement payant veulent que l’usager gare son véhicule avant de s’acquitter de la somme correspondant à la durée souhaitée.

Le stationnement unilatéral

Le stationnement unilatéral permet d’alterner le côté du trottoir où il est possible de stationner en fonction des différentes périodes du mois. Ces règles sont inscrites sur les panneaux de signalisation qui sont implantés à l’entrée de la zone concernée.

Le stationnement résidentiel

Le stationnement résidentiel a été mis en place notamment dans les grandes villes afin de faciliter l’accès des résidents aux places de stationnement proches de leur domicile. Ils bénéficient alors d’un tarif préférentiel. Le montant varie d’une ville à l’autre. 

 Le stationnement en double file

Le stationnement en double fil consiste à stationner en parallèle d’une place de stationnement déjà occupée. Mais ce type de stationnement est considéré comme étant gênant.

Il est donc à éviter le plus possible et ne peux être que temporaire. 

S’entraîner sur les séries de tests
Sur le même sujet
28/07/2020 à 14:17

Comment se désabonner de l’application Code de la route ?

Retrouvez la démarche à suivre pour résilier votre abonnement premium au service Code de la route by digiSchool ! Pour vous désabonner au service code de la route, il vous suffit de suivre la démarche correspondant à votre support de souscription (iOS, Android ou directement sur le site internet).

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.