Refus de priorité aux piétons : 6 points en moins sur votre permis de conduire

  • Publié le 02 juillet 2020
  • Mis à jour le 24 juillet 2020
  • Charlène Flores
Le refus de priorité aux piétons vous fera désormais écoper d’un retrait de 6 points sur votre permis de conduire.

On vous le disait dans notre article sur la prévention piétons, des infractions concernant le refus de priorité envers ces usagers de la route sont bien trop souvent commises.

Jusqu’à présent beaucoup d’actions avaient été mises en place pour protéger les piétons et pour lutter contre ces infractions qui sont, rappelons le, responsables de la mort de 519 piétons et de plus de 11 000 blessés en 2017.

Le refus de priorité aux piétons était passible d’un retrait de 4 points sur le permis de conduire, il en coûtera désormais 6. En effet, à compter du mardi 18 Septembre 2018, le Code de la route est modifié et intègre le retrait de 6 points sur le permis de conduire à tout automobiliste qui refusera la priorité à un piéton dans la situation dans laquelle ce dernier s’engage régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifeste clairement l’intention de le faire.

A savoir également, la constatation de cette infraction peut se faire par simple vidéo-verbalisation. Cela signifie que l’automobiliste pourra être verbalisé sans qu’il soit arrêté par les forces de l’ordre mais juste en ayant recours au système de caméras de surveillance. Ce système mis en place depuis 2008 a déjà porté ses fruits puisqu’il a permis de sanctionner une dizaine d’infractions comme le non-respect de l’arrêt au feu rouge ou l’usage du téléphone au volant.

Cette nouvelle mesure a pour but de renforcer la sécurité des piétons sur les passages protégés.

D’autres mesures sont en préparation, elles concernent l’aménagement des passages protégés. Il s’agira sûrement de repenser les abords immédiats des passages piétons pour augmenter leur visibilité à leur approche.

Sur le même sujet
28/07/2020 à 14:21

Un cycliste peut-il passer au feu rouge ?

Lorsque le feu est rouge, les automobilistes doivent s'arrêter. Qu'en est-il des cyclistes ? Peuvent-ils passer ou doivent-ils s'arrêter ? digiSchool vous explique la démarche à adopter en tant que cycliste.

28/07/2020 à 14:14

Oui, il est interdit de stationner devant son propre garage

Suite à la condamnation d’un automobiliste, digiSchool vous rappelle les règles de stationnement, en ville notamment, où il est bel et bien interdit de stationner devant des garages, même pour le propriétaire du garage en question.

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.