Comment réussir un démarrage en côte ?

  • Publié le 02 août 2022
  • Mis à jour le 29 novembre 2022
  • digiSchool

Bien qu’il soit possible que le démarrage en côte ne figure pas parmi les manœuvres demandées par l’examinateur lors de l’épreuve pratique au permis de conduire, il s’avère être néanmoins nécessaire de maîtriser cette manœuvre avant de s’aventurer sur la voie publique. La raison est simple : cette dernière n’est pas composée uniquement de routes plates. Pour faire un démarrage en côte suivant les règles de l’art, suivez notre guide.

réussir démarrage en côte

SOMMAIRE

Comment faire un démarrage en côte ?

Comme pour le fait de rétrograder, le démarrage en côte nécessite de jongler avec la pédale d’embrayage, la pédale d’accélérateur, la pédale de frein et éventuellement le frein à main.

Il faut savoir que l’usage du frein à main est une option que vous pouvez ou non mettre en pratique lors d’un démarrage en côte. C’est tout précisément, au niveau de ce point précis que la différence entre les deux techniques permettant de réaliser un démarrage en côte, se matérialise.

Vous l’aurez ainsi compris deux techniques peuvent être appliquées pour effectuer cette manœuvre : la technique avec frein à main et la technique sans frein à main. Chacune d’elle est adoptée en fonction du degré d’inclinaison de la pente.

Démarrer en côte avec frein à main

L’utilisation du frein à main ou également appelé frein de parking est surtout à privilégier lorsque vous négociez une forte ascension afin d’avoir une parfaite maîtrise du véhicule.

  • Le véhicule à l’arrêt, vous devez tirer sur la poignée du frein à main et cela en faisant en sorte de ne pas utiliser le bouton pression. Vous allez ainsi bloquer les roues le temps de passer à l’étape suivante.
  • Débrayez à fond (appuyer sur l’embrayage) afin de passer la première vitesse. Cela permet de renforcer l’efficacité du frein à main.
  • Vous devez par la suite embrayer progressivement (lever le pied de la pédale d’embrayage) et appuyer sur la pédale d’accélération jusqu’à atteindre le point de patinage qu’il faut maintenir fermement. Le véhicule tremble alors et la partie avant se lève lentement.
  • Vous pouvez ensuite enlever le frein à main et ajouter une accélération pour lancer le véhicule.
  • À ce stade, il vous faut continuer à maintenir le point de patinage à peu près 3 secondes, autrement dit la position des pédales d’embrayage et d’accélération doit être bloquée sur ce point de patinage.
  • Pour finir, il vous reste à débrayer complètement pour avancer.

Si vous parvenez à réaliser toutes ces étapes dans le bon ordre, vous ne risquez pas de caler puisqu’il n’y aura pas de fausse manœuvre.

Découvrez également comment bien embrayer et débrayer.

Démarrage en côte sans frein à main

Recourir au frein à main pour démarrer en côte n’est pas nécessaire si la pente n’est pas trop raide. En revanche, il est important de trouver correctement le point de patinage. En effet, étant donné que le frein de parking qui permet d’immobiliser le véhicule n’est pas actionné, de ce fait il faut savoir synchroniser les mouvements effectués sur la pédale d’accélération et l’embrayage afin de ne pas reculer.

  • Vous devez commencer par appuyer sur la pédale de frein pour ne pas partir en marche arrière.
  • Débrayez pour engager la première vitesse tout en continuant à appuyer sur la pédale de frein.
  • Relâchez doucement l’embrayage jusqu’à ce que le véhicule vibre. Cela signifie que vous avez atteint le point de patinage.
  • Enlevez ensuite progressivement le pied du frein. Inutile de vous inquiéter puisqu’à ce moment précis le véhicule va s’immobiliser une fois le point de patinage trouvé, lequel il est bien entendu impératif de bloquer.
  • Accélérez pour lancer le véhicule tout en veillant à maintenir le point de patinage pendant 2 à 4 secondes.
  • Il vous suffit par la suite de relâcher complètement la pression sur l’embrayage et d’accélérer.

Comment faire un démarrage en côte en fonction du type de frein à main ?

À l’heure actuelle, de plus en plus de voitures nouvelles générations ne sont plus équipées de la traditionnelle manche de frein à main. Elle est remplacée par des mécanismes jugés plus sûrs et plus pratiques pour le conducteur. On retrouve notamment :

  • Les freins à main qui s’enclenchent en appuyant à fond sur la pédale de frein. Le frein à main est actionné lorsque vous entendez un léger clic
  • Les freins à main électriques : Présenté sous forme de bouton à actionner ou de bouton avec levier à tirer, le frein à main électrique ou électronique est installé sur le même emplacement que l’ancien frein à main manuel.

Le réel atout pour les véhicules dotés de ce type de dispositif réside dans le fait que le conducteur n’a plus besoin d’utiliser le bouton de frein à main lors d’un démarrage en côte. En effet, dès que la voiture est à l’arrêt, le frein à main s’active automatiquement. Pour s’assurer d’un parfait blocage des roues, vous pouvez renforcer l’immobilisation du véhicule en appuyant sur la pédale de frein.

Lorsque vous démarrez, le frein à main électrique se déconnecte progressivement. Il vous suffit ensuite de bien doser l’accélération et l’usage de la pédale de frein pour avancer.

  • Les véhicules avec boîte de vitesses automatique : Pour ces types de véhicule, la position « P » de la boîte de vitesses est l’équivalent du frein à main. Une fois le levier de vitesse placé sur cette position, vous pouvez lever le pied de la pédale de frein pour permettre au véhicule d’avancer.

Comment réussir un démarrage en côte ?

Pour réussir un démarrage en côte dès la première tentative durant l’examen de conduite, voici quelques astuces sur lesquelles s’entraîner afin de les maîtriser avant le jour J. À force de répétitions, vous allez finir par appréhender correctement chaque geste et connaître précisément le meilleur moment pour débrayer ou embrayer, pour utiliser le frein à main ou encore pour doser correctement l’accélération. N’oubliez pas de choisir une route peu fréquentée lors de la pratique.

Pour éviter de caler 

Une situation que la plupart des apprentis conducteurs redoutent et cela qu’il s’agisse de démarrer en côte ou de démarrer à plat. Durant l’examen pratique, le fait de caler peut effectivement vous pénaliser.

Lors d’un démarrage en côte, il n’est pas difficile d’éviter de caler en suivant correctement les étapes citées. Comme évoqué précédemment, si vous confondez les mouvements, le véhicule risque de caler, autrement dit le moteur s’arrête brusquement alors qu’il devrait poursuivre son cours normal une fois mis en marche. Vous n’avez ainsi le choix que de redémarrer et de recommencer les étapes du démarrage en côte pour repartir.

L’astuce pour pallier ce problème est tout simplement d’avoir un bon jeu de pédale pour trouver le point de patinage et de le maintenir.

Pour éviter la marche arrière lorsqu’on lâche le frein 

Un véhicule qui recule en pleine ascension peut être très dangereux surtout si d’autres véhicules se trouvent derrière vous. À ce stade, le risque de collision est souvent inévitable, à moins de savoir rebondir rapidement en utilisant le frein à main.

Mais pour éviter que cela ne se produise, après avoir maintenu le point de patinage, au moment d’embrayer, veillez à bien soulever votre pied de la pédale d’embrayage.

Bien démarrer après l’accélération 

Après le démarrage en côte, tout précisément au moment d’accélérer pour faire avancer le véhicule, n’ayez pas peur d’appuyer vigoureusement sur la pédale d’accélérateur afin de faire tourner le moteur plus rapidement lui permettant ainsi de gagner en puissance pour mieux attaquer la pente et d’éviter de caler.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 3.5 / 5. Vote count: 2

Sur le même sujet
permis candidat libre 03/10/2022 à 15:03

Comment passer le permis de conduire en candidat libre ?

La plupart des candidats préparent leur permis de conduire en passant par une auto-école. Il s’agit de la solution la plus répandue. Pourtant, il est parfaitement possible de passer son permis en candidat libre. Cette alternative présente davantage de flexibilité et permet le plus souvent de réduire les coûts. Elle constitue une solution idéale pour les candidats au permis qui sont autonomes et capables de préparer l’examen théorique seuls. Si cette option vous tente, l’important est de bien respecter les conditions et de procéder avec méthode. Dans cet article, nous vous expliquons de manière détaillée comment passer le permis de conduire en candidat libre.

comment bien faire un créneau 05/10/2022 à 09:46

Comment réussir son créneau grâce aux repères ?

Pour de nombreux conducteurs débutants, réussir son créneau semble relever de l'exploit. Mais même pour des conducteurs plus expérimentés, ce n’est pas toujours une manœuvre simple. Certains la considèrent même comme la plus difficile à réaliser. En tout état de cause, le créneau génère souvent des sueurs froides lorsqu’on se prépare à l’examen du permis. Pourtant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter et une méthode bien maîtrisée conduit à la réussite ! Comment réussir un créneau et comment utiliser les points de repère ? C’est ce que nous allons vous expliquer ci-dessous.

retrograder changer de vitesse 29/11/2022 à 11:31

Rétrograder : quand changer de vitesse ?

Savoir utiliser correctement la boîte de vitesses représente un des objectifs définis dans tout programme de formation proposé par les auto-écoles. À la fin de son apprentissage, un candidat au permis de conduire doit ainsi maîtriser toutes les manœuvres impliquant l’usage du levier de vitesses comme le fait de rétrograder. De quoi il s’agit ? Quelles sont les étapes à suivre pour rétrograder sa voiture ? On vous explique tout.

Commentaires (1)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • Rayann973

    Très bien