Rond-point et code de la route : les spécificités à connaître

  • Publié le 20 octobre 2021
  • Mis à jour le 29 novembre 2022
  • digiSchool

La conduite dans les ronds-points déstabilise souvent les débutants, et même les conducteurs expérimentés. Quand faut-il utiliser son clignotant ? Qui a la priorité, comment se comporter sur un rond-point à plusieurs voies ?

rond point code de la route

SOMMAIRE :

Pour l’examen du code de la route ainsi que l’épreuve pratique du permis, vous devez connaître les règles de circulation dans un rond-point. Nos fiches de cours peuvent vous y aider, puis vous vous entraînerez à l’aide des tests et des examens blancs.

Comment prendre un rond-point ?

La règle suivante s’applique à tous les ronds-points : les véhicules entrent à droite et circulent ensuite dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Il est interdit de se garer ou de s’arrêter – à moins que la circulation ne soit arrêtée. Il est interdit de rouler sur l’îlot central, même s’il est seulement peint au sol. Ce sont là les règles de base applicables aux ronds-points dans le code de la route.

Le rond-point classique, à une voie, est le plus répandu. Il est signalé par la combinaison de deux panneaux  : un panneau cédez-le-passage et un panneau rond-point. Les règles suivantes s’appliquent : les véhicules qui se trouvent dans le rond-point ont la priorité. Les clignotants sont utilisés pour quitter le rond-point ou pour indiquer que vous tournez à gauche, c’est-à-dire que vous sortez par l’une des voies situées dans la moitié gauche du rond-point. Découvrez toutes les règles liées aux clignotants dans un rond-point.

Le rond-point à 2 voies

Dans un rond-point à deux voies, les conducteurs qui veulent sortir à la sortie suivante ou à celle d’après doivent se mettre sur la voie de droite. Les conducteurs qui veulent sortir du rond-point plus tard, par exemple complètement à gauche, peuvent utiliser la voie intérieure, mais doivent toujours garder un œil sur le conducteur à leur droite. 

Attention aux conducteurs qui changent de file de manière intempestive ou qui ne respectent pas la règle énoncée ci-dessus. Certains usagers utilisent la voie de gauche pour dépasser, ce qui est dangereux et contraire au code de la route, en particulier s’ils viennent se rabattre à droite juste devant vous pour emprunter une sortie.

Tout conducteur qui choisit la voie intérieure ou voie gauche doit respecter la priorité du conducteur qui circule à l’extérieur sur la voie de droite lorsqu’il quitte le rond-point. Celui qui ne s’engage pas à temps sur la voie de droite depuis l’intérieur du rond-point doit faire un tour supplémentaire car il est soumis à des obligations de prudence particulières lors du changement de voie.

Les règles de priorité dans un rond-point

Vous vous demandez ce que le code de la route précise si vous souhaitez prendre un rond-point ? Gardez à l’esprit que vous n’avez jamais la priorité lorsque vous vous y engagez. Vous devez toujours céder la priorité aux usagers de la route qui se trouvent déjà dans le rond-point. 

Dans la mesure du possible, adaptez votre vitesse lorsque vous approchez du panneau cédez la priorité et ne vous arrêtez que si nécessaire. Le principe d’un rond-point est de vous permettre de continuer à circuler pour fluidifier la circulation à un carrefour. Il n’y a donc pas de panneau de stop. Dans l’idéal, en observant les autres usagers déjà engagés dans le rond-point, vous allez pouvoir vous insérer harmonieusement, grâce à une vitesse bien adaptée.

Les débutants ont tout intérêt à rétrograder en seconde ou en première à l’abord du rond-point. À l’inverse, il n’est pas rare que les conducteurs expérimentés prennent les ronds-points en troisième vitesse. Ce n’est pas ce qu’on vous apprendra à l’auto-école, mais c’est tout à fait réalisable.

Ce que le code de la route dit des autres usagers dans un rond-point

Dans un rond-point, vous ne rencontrerez pas que des voitures ou des motos, mais aussi des piétons et des cyclistes. Que dit le code de la route de ces autres usagers de la route dans un rond-point et qui ont parfois la priorité ?

Les cyclistes ont en principe les mêmes droits et obligations que les véhicules motorisés dans un rond-point classique. Cela signifie que les cyclistes n’ont pas la priorité en entrant dans le rond-point mais qu’ils ont la priorité sur les véhicules entrant et sortant du rond-point. En outre, les cyclistes doivent faire des signaux manuels, à défaut du clignotant correspondant, lorsqu’ils veulent quitter le rond-point. Ces règles s’appliquent, que le cycliste soit sur la chaussée ou sur une piste cyclable. 

Attention aux règles du code de la route dans un rond-point : des situations dangereuses peuvent se produire, notamment si, en tant qu’automobiliste, vous voulez quitter le rond-point et qu’il y a un cycliste sur votre droite qui reste sur le rond-point. N’oubliez pas qu’il est prioritaire.

Méfiez-vous également des angles morts qui peuvent être sources d’accidents dans un rond-point.

Les piétons n’ont la priorité que sur les véhicules sortant du rond-point. Cette règle ne vaut pas s’il y a un passage pour piétons juste devant le rond-point. Les piétons ont alors la priorité sur les automobilistes qui entrent et sortent du rond-point.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 4 / 5. Vote count: 24

Sur le même sujet
angle mort rond point 29/11/2022 à 11:34

Les angles morts dans un rond-point : nos conseils

Les angles morts sont des sources de dangers mortels sur la route. Les ronds-points ne sont pas épargnés. Pour minimiser les risques, il convient tout d’abord de prendre conscience de l’existence des angles morts, de manière à pouvoir être particulièrement prudent ou à se positionner de manière à les éviter dans toute la mesure du possible.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.