Les Zébras dans le code de la route

  • Publié le 12 avril 2022
  • Mis à jour le 18 mai 2022
  • Alexis

En tant que conducteur certifié, vous avez forcément déjà croisé un zébra sur la route. Cet élément fait partie des nombreux marquages au sol, utiles à la signalisation. Les zébras sont mis en place pour accentuer la sécurité routière de l’ensemble des usagers tels que les automobilistes, les motards, les routiers, les cyclistes, les chauffeurs de bus, etc.

zebra code de la route

SOMMAIRE :

En général, ils sont implantés sur les réseaux d’autoroute, au niveau des bretelles d’accès et de sortie. Il est possible de les voir, également, à proximité des bifurcations, des jonctions et des échangeurs. Ils agissent de la même façon qu’un terre-plein central et imposent quelques règles à respecter. 

Avant de passer votre épreuve théorique du code de la route, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les zébras, dans cet article. 

À quoi correspond un Zébra ?

Le zébra est une forme de signalisation horizontale, qui permet de réduire les risques de collision entre les conducteurs. Par exemple, toutes les voies séparatrices sur autoroute seront accompagnées d’un zébra, au niveau des entrées et des sorties de celles-ci.   

Il est matérialisé par des hachures blanches ou jaunes, et délimité par une ligne continue. Il est strictement interdit de circuler, de stationner et de s’arrêter au sein de cette zone.

Comme pour n’importe quel franchissement de ligne continue, si vous franchissez ou chevauchez un zébra, vous commettez une infraction au code de la route

L’utilité du Zébra dans le code de la route

Il existe de nombreuses signalisations horizontales prévues par le code de la route afin d’accentuer la sécurité routière et de réduire le nombre d’accidents. Ces multiples marquages au sol peuvent être temporaires ou permanents.

Ils sont nécessaires pour délimiter la route et pour annoncer le sens de circulation. La signalisation horizontale est donc primordiale et fait partie des points à connaître lors du passage de l’examen du code de la route. 

Les marquages au sol se composent de :

  • Lignes continues
  • Lignes discontinues et d’annonce
  • Lignes mixtes
  • Lignes de dissuasion
  • Lignes de rives
  • Flèches directionnelles
  • Flèches de rabattement
  • Lignes de stop et de cédez-le-passage
  • Lignes d’effet des feux tricolores
  • Lignes de passage piéton
  • Lignes de voies de bus
  • Lignes de voies cyclables ou de courbes ou de pistes
  • Zébras

Aussi bien situés sur le bord, qu’au centre de la chaussée, les zébras sont représentés par des hachures de couleur blanche ou jaune, elles-mêmes délimitées par une ligne continue. Ils annoncent une zone dangereuse et peuvent être présents sur tous les types de routes : 

  • Sur une chaussée où ils informent sur le fait que la voie de circulation rétrécit progressivement. 
  • À hauteur des jonctions et des bretelles d’autoroutes où ils séparent les voies d’insertions et de sorties.
  • Dans les zones de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite où ils

marquent la délimitation de celles-ci.

  • Au niveau des emplacements réservés aux arrêts de bus, où par des zébras jaunes, ils indiquent cet endroit.
  • Dans les parkings où ils délimitent la zone de rabattement de la porte de celui-ci.
  • Etc.

Même si ces zones de danger ne sont que peintes au sol, elles doivent être abordées comme pour un terre-plein, c’est-à-dire de façon infranchissable. Malgré tout, il arrive bien trop souvent que lors de ralentissements, pour doubler un véhicule ou accéder à une autre voie, des conducteurs chevauchent ces zébras.

Contrairement aux voies réservées aux véhicules lents, aux zones d’accotement ou aux bandes d’arrêt d’urgence, les zébras ne sont en aucun cas des voies de circulation réservées. En effet, il est strictement interdit d’y pénétrer, sauf lorsqu’ils sont présents pour délimiter une voie de bus où là, bien entendu, les transports en commun peuvent y accéder.

Quelles sanctions en cas de franchissement du Zébra ?

Comme nous l’avons vu précédemment, il est interdit de s’arrêter, de stationner et de circuler sur un zébra. Aucun article de loi du code de la route ne définit cela, cependant, la ligne continue qui entoure les hachures prescrit cette réglementation. 

De ce fait, l’interdiction liée au chevauchement et au franchissement des zébras est définie de la même façon que pour les lignes blanches continues, par l’article R412-19 du code de la route :

“Lorsque des lignes longitudinales continues axiales ou séparatives de voies de circulation sont apposées sur la chaussée, elles interdisent aux conducteurs leur franchissement ou leur chevauchement.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Tout conducteur coupable de l’une des infractions prévues au présent article encourt également la peine complémentaire de suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle.

Le franchissement d’une ligne continue axiale ou séparative de voies de circulation donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

Sous réserve des dispositions du deuxième alinéa du présent article, le chevauchement d’une ligne continue axiale ou séparative de voies de circulation donne lieu de plein droit à la réduction d’un point du permis de conduire.”.

Ce qui signifie qu’en cas de non-respect de cette réglementation, vous serez soumis à une contravention de classe 4. C’est-à-dire, une amende de 90 €, lorsqu’elle est minorée et payée sous 15 jours ; de 135 €, lorsqu’elle est forfaitaire ; de 375 €, lorsqu’elle est majorée au-delà de 60 jours et de 750 € pour une amende maximale. Par le biais du télépaiement, un délai pour payer, de 15 jours supplémentaires, est accordé.

De plus, vous vous verrez amputé d’un retrait de 3 points sur votre permis de conduire. Dans l’éventualité où vous auriez réalisé un arrêt dangereux, votre véhicule peut même être immobilisé et placé à la fourrière.

Le franchissement d’un zébra, tout comme pour une ligne blanche continue, peut avoir des conséquences graves en termes de sécurité routière. Il est primordial d’en avoir conscience et de respecter la réglementation en vigueur pour se protéger soi-même et protéger les autres usagers de la route. 
Les zébras étant placés sur des zones considérées comme dangereuses, n’ont pas pour objectif d’être restrictifs, mais d’être synonymes de garanties sécuritaires pour tous les conducteurs. Ainsi, la contravention est très sévère, puisque cette infraction au code de la route, cause bien plus qu’une simple gêne, mais une mise en danger d’autrui réelle.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 4.8 / 5. Vote count: 4

Sur le même sujet
vitesse minimum sur autoroute 17/05/2022 à 14:07

Quelle est la vitesse minimum autorisée sur autoroute ?

Comme tous les conducteurs, vous connaissez probablement les limitations de vitesse maximum à respecter pour la sécurité routière. Celles-ci sont d’ailleurs indiquées sur la signalisation installée en bordure de chaussée. Cependant, vous ne savez peut-être pas qu’il existe également une vitesse minimale sur autoroute à respecter.

récupération point permis 17/05/2022 à 14:15

Comment se déroule la récupération de points au permis de conduire ?

La récupération de points après une infraction routière peut se faire de plusieurs manières. Ainsi, si vous vous demandez comment récupérer des points de permis, sachez qu’il existe deux dispositifs, le stage de récupération de points et la récupération de points automatique après certains délais fixés dans le Code de la route.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.