Le rôle des firmes multinationales (vidéo)

Le rôle des firmes multinationales

I. La place des firmes multinationales (FMN)

  1. Définition et situation

- une FMN est une entreprise (société mère) implantée dans plusieurs pays par le biais de filiales (sociétés filles). Elle doit avoir au minimum avoir une filiale à l’étranger, c’est-à-dire qu’elle doit détenir au moins 10 % du capital d’une entreprise d’un autre pays.

- les FMN assurent deux tiers du commerce mondial : un tiers d’échanges intra-firmes (entre filiales d’une même multinationale) et un tiers d’échanges extra-firmes (entre clients et fournisseurs qui ne dépendent pas de la même FMN).

- traditionnellement dans la Triade (Europe, États-Unis, Japon), les FMN des pays émergents, en particulier de la BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) se développent.

  1. Avantages pour les FMN

- en délocalisant leurs activités, les multinationales recherchent des avantages en termes de coûts (approvisionnement, main-d’œuvre, transport), de proximité de marchés de consommation, de production (proximité des matières premières, d’une main-d’œuvre disponible abondante), et d’acquisition de compétences (qualification, savoir-faire).

  1. Les critères d’implantation des FMN

- notamment les avantages fiscaux ou les aides et les incitations offerts par certains pays d’accueil ; l’ampleur du marché (taille et taux de croissance) ; l’ouverture de ce marché à l’international.

II. Les effets des FMN

  1. L’effet dans les pays d’accueil

- création d’emplois, augmentation du PIB (en particulier pour les pays émergents), transfert de compétences et de technologies, l’amélioration de la productivité, le développement économique par effet d’entraînement, l’augmentation des exportations.

- Les États cherchent à attirer les investisseurs étrangers pour bénéficier de ces effets positifs : aides diverses offertes, mises en place des réseaux d’information, de promotion, de prospection et d’accueil des entreprises étrangères (en France, l’AFII (Agence française pour les investissements internationaux) en est chargée).

  1. L’effet dans les pays d’origine

- délocalisations : qui peut avoir des conséquences négatives (suppression d’emplois, baisse des salaires face au « chantage à la délocalisation », désindustrialisation…) et positives (gains de productivité, augmentation des compétences, hausse du pouvoir d’achat induite par une baisse des prix, des recettes fiscales plus importantes…).

Ceci n'est qu'un extrait

Pour visualiser la totalité du cours, vous devez vous inscrire

Inscription gratuite Se connecter

Partager ce cours

Les dernières séries de tests
réalisées par nos membres

Une question ou un commentaire ?