Le transport maritime - les ports et les équipements

Le transport maritime - les ports et les équipements

I. Ce qu’il faut savoir

Définition d’un port de transbordement : port dans lesquels des marchandises sont transbordées d’un navire à un autre.

II. Le transport maritime : les ports et les équipements portuaires

1. Les ports

Dans le monde, certains ports sont spécialisés (vracs, hydrocarbures, etc.) tandis que d’autres attirent des volumes dans tous les secteurs de marché comme les principaux ports Européens que sont Anvers, Le Havre, Rotterdam et Hambourg.

a. Trois types de ports

 

  • Les ports principaux

Ce sont les ports de transbordement, qui distribue peu de fret dans l’arrière-pays, que l’on appelle aussi l’hinterland. Sont classés parmi les ports principaux les ports d’Algésiras, de Gioia Tauro en Italie ou Marsaxlokk, à Malte. Aujourd’hui, a été lancé le projet du port d’Enfidha en Tunisie qui pourrait les concurrencer. Le port de Tanger-Med s’est lui aussi développé, desservant les ports africains, qui importent massivement d’Asie.

  • Les ports de deuxième rang

Ces ports traitent à la fois les trafics en provenance ou à destination de leur hinterland mais également les trafics de transbordement. On compte Dunkerque, Londres, Southampton, Gênes, Brême, Barcelone, Valence, Le Pirée.

  • Les ports de troisième rang

Ils ne traitent presque pas de trafic de transbordement mais exclusivement le fret en provenance ou à destination de leur hinterland. Ils sont donc plus spécialisés, comme Rouen, Gijón, Saint-Nazaire ou Gand.

b. Panorama mondial

Aujourd’hui, Hong-Kong et Singapour sont devenus des géants mondiaux qui sont aussi des ports de desserte pour l’ensemble des pays de l'Asie du Sud-Est et de l'Extrême-Orient. Mais ils sont depuis quelques années concurrencés par les ports chinois comme Shanghai ou par le port malaisien de Tanjung Pelepas, qui sont dans les premières places des classements des ports mondiaux. 

Les travaux du canal de Panama ont incité les ports de la Guadeloupe et de la Martinique à devenir de vrais ports de transbordement mais ils se voient concurrencer par le port cubain de Mariel, où la main d’œuvre est beaucoup plus compétitive.

Aux Etats-Unis les ports des deux côtes est et ouest sont toujours très ouverts sur les marchés et dans le golfe persique Dubaï est dorénavant incontournable.

En 2014, on a comptabilisé un trafic de plus d’un million d’EVP sur un total de 122 ports, dont Shanghai (35285000 conteneurs), Singapour (33869300), Shenzen (24037000), Hong-Kong (2230000), Ningbo (19450000), Pusan (18683300), Qingdao et Guangzhou. On voit donc que les ports chinois occupent les premières places, Dubaï n’occupant que la neuvième place. Rotterdam, Hambourg et Anvers ne figurent qu’au 11ème, 15ème et 16ème rangs (source : étude Dynamar). L’évolution des trafics de ces ports sont à suivre, surtout avec le ralentissement de la croissance en Chine actuellement.

En Europe sur le trafic méditerranéen on escompte un trafic de 17 millions d’EVP en 2017 avec 170 services conteneurisés. C’est la mer Egée qui arrive en tête et la mer noire en fin de liste, le port du Pirée occupant la première place, suivi d’Alexandrie en Egypte. Les ports méditerranéens suscitent un grand intérêt et 8 grands opérateurs mondiaux de terminaux à conteneurs y sont installés (APM - filiale d'AP Möller-Maersk, DP World et TIL (la filiale de MSC). 

Port de Hong-Kong 

 50412407-f926-4db0-ac1d-944cdb440c26_w600

Port de Shanghai (source : portalexport.files.wordpress.com)

 0aafcb73-96f0-4d80-9a49-27efc39997c5_w600

Port de Singapour

 31d255a2-f893-420d-a14f-0ae1466bafde_w549

c. Le classement des ports mondiaux

Les 15 premiers ports à conteneurs mondiaux en 2015 (trafic en millions d’EVP)

  1. Shanghai (Chine)

36,54

  1. Singapour (Singapour)

30,92

  1. Shenzhen (Chine)

24,20

  1. Ningbo / Zhoustan (Chine)

20,63

  1. Hong-Kong (Chine)

20,10

  1. Busan (Corée du Sud)

19,47

  1. Guangzhou (Chine)

17,59

  1. Qingdao (Chine)

17,43

  1. Dubaï (Emirats Arabes Unis)

15,59

  1. Tianjin (Chine)

14,11

  1. Rotterdam (Pays-Bas)

12,24

  1. Port Klang (Malaisie)

11,89

  1. Kaohsiung (Taïwan)

10,26

  1. Anvers (Belgique)

9,65

  1. Dalia (Chine)

9,45

d. Le fonctionnement des ports européens

  • Les ports « landlord à actionnariat public »

La plupart des grands ports européens sont sur ce modèle. Ce sont des organismes publics qui ont des missions d’aménagement de l’espace portuaire mais également de sécurité de la navigation, de sûreté.

Par contre ce sont des opérateurs privés qui gère l’exploitation commerciale, comme les services aux navires et à la marchandise.

 

  • Les ports privatisés

Ils gèrent à la fois les gestions du port et les opérations de manutention. Ce sont eux qui emploient les dockers.  En Europe seuls les ports anglais sont privatisés.

Auparavant, notamment en France, une autorité portuaire exploitait les grues et les portiques qu’elle louait à des entreprises de manutention. Ce système a quasiment disparu en Europe et les ports sont devenus autonomes, comme les ports français en 2011.

 

La densité du système portuaire européen (source : )

e9557b6c-5526-4a7e-bbdc-59c64d2f215e_w579 

Le quai Maassvlakte

96eb8921-e06d-40b6-aaf4-41491cd7cc9a_w600 

Le port d’Anvers

 478c0363-e0b9-42fa-a32c-097567161d3a_w436

e. Le classement des ports européens (source : )

Les 15 premiers ports d’Europe en 2015 (trafic en millions de tonnes)

  1. Rotterdam (Pays-Bas)

466,4

  1. Anvers (Belgique)

208,4

  1. Hambourg (Allemagne)

137,8

  1. Novorossiysk (Russie)

128,4

  1. Amsterdam (Pays-Bas)

96,5

  1. Algesiras (Espagne)

91,9

  1. Ust-Luga (Portugal)

87,9

  1. Marseille (France)

81,7

  1. Bremerhaven (Allemagne)

73,4

  1. Valence (Espagne)

70,1

  1. Le Havre (France)

68,3

  1. Primorsk (Russie)

59,6

  1. Grimsby / Immingham (Royaume Uni)

58,3

  1. Trieste (Italie)

57,2

  1. Constanta (Roumanie)

56,3

Les 15 premiers ports à conteneurs en Europe en 2015 (trafic en millions d’EVP)

  1. Rotterdam (Pays-Bas)

12,24

  1. Anvers (Belgique)

9,65

  1. Hambourg (Allemagne)

8,82

  1. Bremerhaven (Allemagne)

5,55

  1. Valence (Espagne)

4,62

  1. Algesiras (Espagne)

4,52

  1. Felixtowe (Royaume Uni)

3,98

  1. Le Pirée (Grèce)

3,29

  1. Ambarli / Istambul (Turquie)

3,08

  1. Marsaxlokk (Malte)

3,06

  1. Le Havre (France)

2,56

  1. Gioia Tauro (Italie)

2,55

  1. Gênes (Italie)

2,24

  1. Southampton (Royaume Uni)

2,11

  1. Saint Pétersbourg (Russie)

1,98

f. Les ports français

Le Havre détient la cinquième place pour les conteneurs sur le range nord européen, Marseille la deuxième en tonnage, Marseille-Fos la troisième pour le pétrole, Rouen est le premier port céréalier d’Europe, Calais le premier port roulier d’Europe et Dunkerque le spécialiste des vracs solides.

En 2011, on a vu l’aboutissement de la réforme des ports français, vingt ans après la réforme du statut des dockers. L’objectif est de relancer les ports français en concurrence avec les ports européens – les ports français avaient en effet vu un recul dans le secteur du conteneur. Les ports autonomes sont rebaptisés « grands ports » et se voient dotés de missions régaliennes (police portuaire, politique tarifaire) et d’aménagement du domaine portuaire (développement et entretien des infrastructures et des ouvrages d’accès, gestion foncière. L’exploitation des terminaux est entièrement confiée à des opérateurs privés.

Chaque port doit donc dorénavant établir un plan stratégique de ses investissements dont le but est la modernisation. En échange l’Etat doit améliorer les dessertes terrestres.


Le port du Havre (source : PAH)

ac6c13a1-12ae-431f-b71c-e9caa52b98ed_w600

Le port de Marseille (source : )

 

 3e3535bb-3ce9-434c-a5e2-1feced684cba_w600

 

 

Exemple de la croissance du trafic conteneur de la CMA CGM : plus de 20 % en 20 ans (source

Nombre de conteneurs transportés

2f0f158a-798e-4f3e-9767-6cf909a32abf_w600 

2. Les équipements portuaires

Dans le cours précédent nous avons listé les différents métiers de la manutention. Nous allons lister ici les différents équipements utilisés.

Les techniques de chargement et de déchargement deviennent de plus en plus rapides grâce aux progrès techniques des engins de manutention :

  • les portiques peuvent fonctionner simultanément sur 10 navires,
  • les straddle carriers déplacent des milliers de conteneurs : en 24 heures, de 1500 à 2500 entre le navire et le quai,
  • la productivité continue à croître : 100 mouvements par heure au Havre et 163 à Kohr Al Fakkan (Dubaï),
  • un dispositif par satellite trace les conteneurs, ce qui permet de les repérer au centimètre près sur le quai.
  • Les straddle carriers (source : )

 b5023673-f711-410e-b9b4-b66db96618f8_w34596eb6681-e3b7-4b5c-971f-3a8dd8eac2ce_w382

  • Un remorqueur dans le port de Barcelone (source : archives personnelles)

 bb544266-3127-4fe3-9b7e-6ad6f9febe24_w360

  • Terminal fruitier dans le port de Port Vendres (source : archives personnelles)

 0431ca7e-ddc9-4850-ad07-20a9dd277b24_w427

  • Les équipements du port de Dunkerque (source : archives personnelles)

e9b43200-24a5-4174-b8c0-42271a776d5d_w427153c1d7e-232d-44ad-a959-72ddc169547f_w345da8b7b79-ff4a-46c4-8bd8-71938fd8d27c_w600
 

  • Divers autres équipements (sources : et archives personnelles)

 ee4167f5-409f-4bf8-84bb-c845cb59724d_w518297e9381-dcde-45cc-8297-30c6dda7dec1_w341

  

Grues mobiles dans un port du Vietnam

Respectivement d’une capacité de 104 tonnes et 48 m de portée et 40 tonnes et 30 mètres de portée. Mais il existe des grues comme celles du fabricant Liebherr qui ont une portée allant jusqu’à 64 m.

 

Reachstackers
D’une capacité de 45 tonnes, ce sont les moyens de manutention les plus habiles pour manutentionner les conteneurs.

 

8f4535a3-ce67-40e4-bef1-83a83549d0fa_w600

  • Porte conteneur avec grues de 150 tonnes (source www.haropa-solutions.com)

d0f72c50-751d-402c-ab47-c383a8948149_w600

  • Le classement des dix premiers opérateurs de terminaux mondiaux au 1er juillet 2016 (source : Alphaliner)

C’est le groupe danois APM-MAERSK qui arrive en tête, suivi de MSC, compagnie suisse, du français CMA CGM, du Chinois COSCO et d’EVERGREEN, compagnie taïwanaise.

b1f34681-2d8c-4622-a018-74f2da04a663_w507

Ceci n'est qu'un extrait

Pour visualiser la totalité du cours, vous devez vous inscrire

Inscription gratuite Se connecter

Partager ce cours

Une question ou un commentaire ?