Marques sur la route
Le marquage au sol peut autoriser ou limiter la réalisation de certaines manoeuvres pour les usagers. Ils font partie intégrante de la signalisation routière et garantissent la sécurité de tous les usagers, même vulnérables.

Définition

Ce que l'on désigne comme marquage au sol est tous les traits qui donnent les indications à l'usager. Par exemple, pour savoir s'il peut dépasser, quelle voie il doit emprunter, s'il change de direction etc.

Définition d’une chaussée 

Partie d'une voie aménagée pour la circulation.

1313a8f7-6c55-4b6f-8981-2550b83dffe3_w184

Définition d’une voie

Partie de la route sur laquelle un seul véhicule peut circuler. Il existe des voies réservées à certains types de véhicules (ex : voie de bus).

 a85a2a2f-b0f5-42e8-a2dc-c9b01c6ec622_w300

Définition d’un accotement

Partie latérale d'une route, comprise entre la chaussée et le fossé, où il est possible de s'arrêter ou stationner selon la situation. Il peut également servir à la circulation des piétons.

 2b8e68e1-3667-4c48-b29b-d7ab81f4dc1d_w184

Délimitation des voies de circulation

Les marquages sont blancs.
Les lignes extérieures sont continues, les lignes discontinues mesurent 3 mètres et l’intervalle entre ces lignes est de 10 mètres.

Ligne de rive

La ligne de rive permet de séparer la chaussée de l'accotement ou de la bande d'arrêt d'urgence.
Les lignes de droite mesurent 20 mètres (ligne de rive) et les intervalles mesurent 6 mètres.

 

Fin de l'extrait

Connectez-vous pour lire les 75% restants du cours

Une question ou un commentaire ?