L'éclairage

Un véhicule doit obligatoirement avoir des feux fonctionnels. Si ce n’est pas le cas, le propriétaire du véhicule s’expose à une amende. Il faut par conséquent toujours avoir une boîte d’ampoule à bord du véhicule. Ainsi, il pourra les changer immédiatement s’il y en a une qui grille. Les ampoules peuvent être jaunes ou blanches. Rappel : la nuit, il est interdit de circuler sans feux, même dans une agglomération éclairée !

L’éclairage principal

Feux de route

Les véhicules sont équipés de deux feux de route (aussi appelés « pleins phares »), ils éclairent à 100m minimum et éblouissent les autres usagers. Il faut penser à les enlever quand on croise un autre véhicule.

Quand les utiliser ? 

La nuit, en cas de chaussée non éclairée, et quand aucune voiture ne roule en sens inverse (dans ce cas, il faut repasser en feux de croisement).

Feux de croisement

Les véhicules sont équipés de deux feux de croisement (aussi appelés « codes »), ils éclairent à 30 m minimum et n'éblouissent pas les autres usagers.

Quand les utiliser ? 

En toute circonstance la nuit, et le jour hors ou en agglomération par temps de pluie, de brouillard ou de neige. Ils permettent à la fois d’être vu des autres conducteurs et de mieux voir la route.

Feux de position

Les véhicules sont équipés de deux feux de position (aussi appelés « veilleuses »), ils éclairent à 150m, ils n'éblouissent pas les autres usagers. Ils ont pour seul rôle d’être mieux vu des autres conducteurs, ils ne permettent pas de mieux voir la route.

Quand les utiliser ? 

La nuit dans une agglomération bien éclairée, et le jour en agglomération uniquement par temps de pluie, de brouillard ou de neige.

Feux stop

Les véhicules sont équipés de deux ou trois feux stop (ils s'allument lorsque l'on actionne la pédale de frein).

Feux de brouillard

Feux de brouillard avant

Les véhicules peuvent être équipés de feux de brouillard avant mais ils ne sont pas obligatoires. Ils éclairent à 150 m.

Quand les utiliser ? 

Leur action se combine à celle des feux de croisement, on peut donc les utiliser en plus des feux de croisement quand il pleut, en cas de brouillard ou de chute de neige. On peut aussi les utiliser pour améliorer notre visibilité sur une route très sinueuse.

Feux de brouillard arrière

Les véhicules doivent être équipés au minimum d'un feu de brouillard arrière. Ils éclairent à 150 m. Ils éblouissent énormément donc il faut faire attention à leur utilisation. S’il n'y en a qu'un il sera toujours positionné à gauche.

Quand les utiliser ? 

Uniquement en cas de brouillard ou de neige. Jamais quand il pleut car ils éblouiraient les autres conducteurs.

Autres éclairages divers

Feux de stationnement

Les véhicules peuvent être équipés de feux de stationnement. Ils sont situés sur les côtés et émettent une lumière orange vers l'avant ou l'arrière ou, une lumière blanche à l'avant et rouge à l'arrière.

Feux indicateurs de direction

Les véhicules doivent être équipés de feux indicateur de direction (clignotants), il y en a deux à l'avant et deux à l'arrière, il peut y en avoir des latéraux.

Signal de détresse

Les véhicules doivent être équipés de feux de signal de détresse (feux de détresse), ce sont les clignotants droits et les gauches en même temps

Les dispositifs réfléchissants

Les véhicules doivent être équipés de catadioptres qui se trouvent à l'arrière. Ils servent à éclairer le véhicule lorsqu'il est à l'arrêt, et quand un véhicule passe.

Ceci n'est qu'un extrait

Pour visualiser la totalité du cours, vous devez vous inscrire

Inscription gratuite Se connecter

Partager ce cours

Une question ou un commentaire ?