Bien observer et détecter les situations à risque
Savoir conduire, c’est d’abord être capable de prévoir, d’anticiper pour ne pas se trouver soudainement dans une situation dangereuse. Le conducteur dispose d’un temps court pour comprendre la situation et choisir l’action sur les commandes qui évitera, peut-être l’accident ou en réduira la gravité.

Savoir conduire, c’est d’abord être capable de prévoir, d’anticiper pour ne pas se trouver soudainement dans une situation dangereuse. Le conducteur dispose alors d’un temps très court pour comprendre aussi exactement que possible les divers éléments de la situation et pour choisir l’action sur les commandes qui évitera, peut-être l’accident ou en réduira la gravité.
L’analyse des accidents montre que, souvent, la collision aurait pu être évitée ou la gravité de ses conséquences diminuée, si les conducteurs avaient anticipé ou si la manœuvre d’urgence avait été efficace.

Comportements à adopter

On peut espérer améliorer les réactions des conducteurs placés dans une situation dangereuse en attirant leur attention sur les quelques points suivants:

Le freinage

Trop souvent, le conducteur s’apercevant qu’il est en danger, ne fait rien d’autre que freiner au maximum. Cette réaction du frein est particulièrement dangereuse en cas de dérapage. Il entraîne généralement la perte de contrôle du véhicule si un pneu éclate ou se dégonfle rapidement.

En soulageant la pression sur la pédale de frein afin d’éviter le blocage des roues directrices, on retrouve alors leur pouvoir directionnel. Depuis quelques années, les véhicules sont équipés d’ABR (ABS) qui empêchent le blocage des roues. 

La direction

L’action...

Fin de l'extrait

Connectez-vous pour lire les 75% restants du cours

Une question ou un commentaire ?