Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui

L'examen pratique

L’examen pratique du permis moto comporte une épreuve hors circulation et une épreuve en circulation. La première est divisée en un test de maniabilité, une interrogation orale puis une interrogation orale complémentaire. La réussite de cette épreuve ouvre l’accès à l’épreuve en circulation pour le candidat.

But de l'examen


L'examen vise à évaluer l'assimilation des connaissances théoriques et pratiques nécessaires à la conduite d'une motocyclette.


Contenu


Tout d'abord, une épreuve hors circulation d'une durée de 15 minutes. Elle détermine l'accès à l'épreuve en circulation et est composée de 3 parties :

 

  1. 1. Test de maniabilité : Détermine la maîtrise de la moto sans l'aide du moteur, à allure lente puis réduite.
  2. 2. Interrogation orale : Le candidat pioche au hasard un questionnaire parmi 20 fiches traitant l'un de ces principaux thèmes : le motard et sa moto, le motard et les autres, le motard et sa formation.
  3. 3. Interrogation orale complémentaire : c'est une question simple sur la thématique de la réglementation et de la signalisation propre à la moto.
 

 

Ensuite, l'épreuve en circulation, d'une durée de 30 minutes. Elle comporte un parcours en agglomération et un parcours hors agglomération, à des itinéraires divers. Au cours de la conduite, le robinet d'essence devra être mis sur la position réserve par le candidat.


Système d'évaluation


L'épreuve de circulation ou sur "plateau" est évaluée selon trois lettres :

 

  • A : Satisfaisant
  • B : Moyen
  • C : Insuffisant

 


L'admission à cette épreuve implique d'avoir obtenu au cours des tests de sécurité et à l'interrogation orale, les notes équivalent à : 4 A, 3 A + 1 B, 2 A + 2 B, 1 A + 3 B. Obtenir un C ou un total de 4 B au cours de ces épreuves est donc éliminatoire.



Remarque : Si une bonne réponse à la question orale complémentaire ne peut améliorer la note obtenue à l'interrogation orale, elle peut cependant l'abaisser si la réponse donnée est fausse ou si la question est ignorée.



Épreuve en circulation :


Si l'épreuve hors circulation est réussie, le candidat est autorisé à passer l'épreuve en circulation dont le résultat favorable est synonyme de réussite à l'examen et donc, d'obtention du permis de conduire.

Ceci n'est qu'un extrait

Pour visualiser la totalité du cours, vous devez vous inscrire

Inscription gratuite Se connecter

Partager ce cours

Une question ou un commentaire ?