Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui

La route de nuit

La nuit entraîne deux fois plus d’accidents de moto que le jour. Vitesse, manque de visibilité, drogue et alcool, les causes sont nombreuses, ce qui oblige les motards à circuler avec prudence une fois la nuit tombée.

Les accidents de nuit

 

Même si la circulation n'est pas dense, c'est pendant la nuit qu'ont lieu près d'un tiers des accidents corporels.

 

Ces accidents sont deux fois plus graves que le jour. Ils sont causés par la vitesse, le manque de visibilité, de la fatigue et de l'alcool.

 

Sur 100 accidents corporels, 4 usagers sont tués le jour, 8 sont tués la nuit.

 

Les précautions à prendre


Avant de partir

 

Il faut :

 

  • Vérifier que les feux sont propres, qu'ils fonctionnent correctement et qu'ils soient biens réglés
  • Contrôler l'état de la batterie et se procurer les outils, ampoules et fusibles nécessaires à l'entretien de la moto
  • Porter des vêtements clairs et vérifier que la visière n'est ni rayée, ni teintée

 

Pendant le voyage

 

Il faut :

 

  • Faire plus de pauses qu'en journée
  • Réduire son allure, les feux de la moto n'éclairant qu'une petite partie de la route, notamment en virage
  • Fixer le bord droit de la chaussée afin d'éviter d'être ébloui si un autre véhicule venait à vous croiser

Les virages la nuit


Il faut réduire sa vitesse afin d'apprécier correctement la trajectoire du virage et ainsi minimiser les risques d'être surpris par un obstacle, le faisceau luminineux ne permettant pas d'évaluer précisément le tracé du virage.

Ceci n'est qu'un extrait

Pour visualiser la totalité du cours, vous devez vous inscrire

Inscription gratuite Se connecter

Partager ce cours

Une question ou un commentaire ?