Etat de la route
Un temps de pluie, de brouillard, de vent ou de neige peut vite devenir un cauchemar pour un motard. Ce dernier devra adapter sa conduite à ces conditions de circulation difficile pour ne éviter tout risque de chute.

Conditions atmosphériques difficiles


La pluie


Si la conduite s'effectue sous la pluie, il faut :

 

  • Réduire sa et augmenter les distances de sécurité face à la baisse d'adhérence
  • Pratiquer une conduite souple
  • Éviter de circuler sur les flaques d'eau et les plaques d'égouts
  • Prendre en compte le manque de visibilité

Le brouillard


Il entrave la visibilité du motard mais aussi celle des autres usagers, il faut :

 

  • Réduire sa vitesse et se diriger à l'aide du marquage au sol si cela est possible
  • Se rendre visible, à l'aide...
Fin de l'extrait

Connectez-vous pour lire les 75% restants du cours

Une question ou un commentaire ?