Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
146 millions d'infractions par jour à New Delhi

146 millions d'infractions par jour à New Delhi


La capitale de l’Inde, New Delhi, fait partie de ces villes du monde où il est extrêmement difficile de circuler. Avec 15 millions d’habitants, il est très compliqué d’avoir un trafic fluide sur les routes, sans mentionner le comportement des automobilistes Indiens qui est rarement irréprochable.

Pour preuve, 146 millions d’infractions auraient lieu chaque jour dans la capitale, stupéfiant.

Quand les éléphants circulent parmi les voitures

Ce n’est un secret pour personne, conduire un véhicule en Inde est un véritable calvaire. Que ce soit à cause du nombre de véhicules sur les routes ou du nombre d’incivilités commises chaque jour, les usagers Indiens sont constamment en danger. Ainsi, près de 1000 piétons sont tués chaque année sur les routes de la capitale.

La faute aux nombreuses infractions commises quotidiennement dans la ville. L’Institut pour la prévention routière en Inde estime le nombre d’infractions quotidien à 146 millions, un chiffre colossal pour cette ville ne comptant que 80 voitures pour 1000 habitants. La faute également à la pluralité de moyens de transport puisque les voitures doivent cohabiter avec les deux roues mais aussi avec les éléphants et les chameaux...

Un éléphant marche au milieu d'une file de véhicules

Facebook pour contrôler les infractions

Pour tenter de limiter au maximum le nombre d’infractions commis chaque jour, la police a pris l’initiative de créer une page Facebook destinée reporter toute infraction dont seraient témoins les habitants de New Delhi.

La page comporte aujourd’hui près de 170 000 fans, aidant les forces de l’ordre à faire baisser le nombre d’incivilités. En prenant en photo une infraction à la sécurité routière et en la mettant en ligne sur cette page Facebook, les policiers n’ont plus qu’à relever les numéros d’immatriculation des véhicules en tort pour pouvoir notifier la contravention aux conducteurs.

Et si la solution pour faire changer le comportement en circulation des usagers venait de la population ? Cette solution tiens pour le moment toutes ses promesses puisque le nombre d’infractions à chuté depuis sa mise en place.

Une question ou un commentaire ?