controle-technique

Augmentation du prix du contrôle technique en mai 2018


De nouvelles vérifications sur les véhicules viennent complexifier le contrôle technique à partir du 20 mai 2018. Le prix du contrôle technique devrait augmenter en conséquence.

 1 - Un contrôle technique plus cher

La directive européenne de 2014 concernant le renforcement du contrôle technique prendra effet ce 20 mai 2018. Elle consiste à renforcer la sécurité routière en assurant chaque véhicule de sa fiabilité technique.
Le prix du contrôle technique pourrait ainsi augmenter dû aux changements prescrits dans la nouvelle procédure du contrôle technique.


Aucun prix n’est fixé pour l’instant car ni le ministère des transports, ni le CNPA (Conseil national des professions de l'automobile) ne veulent s’avancer.

Toutefois, les spécialistes du contrôle technique, Dekra Automotive, spéculent une hausse de prix entre 15% et 20%. Le contrôle technique atteindrait un prix moyen de 80 €, sans prendre en compte les potentielles réparations en cas de contre-visite. Le prix de la contre-visite pourrait également augmenter.


2- Pourquoi le prix du contrôle technique augmente ?

La nouvelle procédure du contrôle technique augmente le cahier des charges du technicien. Le temps de vérification sera donc forcément plus conséquent.

Jusqu’à présent, 123 éléments sont vérifiés lors d’un contrôle technique. Ces vérifications englobent tous les éléments  à risque du véhicule, comme par exemple le bon fonctionnement des freins, des équipements, des éclairages, mais aussi le niveau de pollution et l’état de la structure globale du véhicule.
Dorénavant, 132 éléments seront vérifiés, soit 9 de plus qu’aujourd’hui.

Par ailleurs, la liste des risques potentiels a été allongée avec plus de 200 nouveaux recensés. Jusqu’à aujourd’hui, les véhicules pouvaient présenter environ 410 risques potentiels. Dorénavant, il y en aura plus de 600 à envisager.

Or un risque potentiel correspond également à une défaillance à vérifier. Elles ont été classées en différents niveaux, avec environ :

  • 140 risques mineurs 
  • 340 risques majeurs 
  • 120 risques critiques

Il s’agit là d’une raison de plus pour augmenter le prix du contrôle technique.

3- Rappels du contrôle technique 

  1. Le contrôle technique permet de connaître l'état sécuritaire d’un véhicule. Il est obligatoire afin d’assurer une sécurité optimale sur les routes de circulation avec les autres usagers.

  2. Pour rappel, ne pas  se rendre à un contrôle technique obligatoire est passible d’une amende forfaitaire de 135 euros. Si le conducteur paye immédiatement, il paiera alors une amende minorée de 90 €.

  3. La contre-visite concerne les véhicules qui possèdent une ou plusieurs défaillances suite au contrôle technique. À partir de mai 2018, le conducteur aura seulement 24h pour les faire réparer.  Une vignette devra être collée sur leur pare-brise pour indiquer qu’une contre visite  aura lieu.

  4. Ces nouveaux changements ne changent en rien la fréquence des visites imposées. Dès la mise en circulation d’un nouveau véhicule, le contrôle technique doit se faire au bout de 6 mois. Suite à ce premier contrôle, le conducteur devra reconduire le contrôle technique tous les 2 ans.

 

 

 

Une question ou un commentaire ?