loi permis

Vers une baisse drastique du coût du permis de conduire


Dans le cadre du projet de loi d’orientation des mobilités, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé vouloir réduire le coût du passage du permis de conduire. Il a également annoncé que le gouvernement aiderait à l’acquisition du premier véhicule.

En effet, le constat est clair, dans les territoires qui présentent moins de transports en commun et où il est impératif d’avoir le permis de conduire afin d’aller travailler, on ne peut pas se permettre d’avoir des délais extrêmement longs et des coûts aussi élevés pour passer le permis. Tels sont les mots d’Emmanuel Macron et telle est sa volonté de vouloir intégrer le Code de la route à la formation scolaire.

Selon le rapport Gilbert de 2014, le prix du permis de conduire était estimé en moyenne à 1600 euros.
Une première réforme avait été menée en 2014 sous François Hollande, avec pour objectif, de réduire les délais de passage d’un deuxième examen suite à un échec. Cette réforme aura permis de réduire de 30 jours en moyenne la présentation à l’examen et le coût a été réduit de 150 à 300 euros puisque le candidat n’a pas besoin de repasser des heures de conduite avant de se représenter.

Autre projet de loi, établi depuis Juillet 2016, le dispositif du « permis à un euro par jour » a été étendu. Ce dispositif qui permet de financer son permis de conduire avec un prêt à taux zéro remboursé à un euro par jour peut désormais être financé via le compte personnel de formation grâce à la loi égalité et citoyenneté de 2017.

Le projet de loi d'orientation des mobilités est actuellement examiné par le Conseil d’Etat et devrait être présenté d’ici la fin du mois au conseil des ministres.

Nous en saurons donc plus d'ici peu de temps sur cette volonté d'encadrer davantage le passage du permis de conduire. 

Une question ou un commentaire ?