critair

Circulation interdite pour les véhicules polluants


Depuis la mise en place de la vignette Crit’Air et de la première zone à circulation restreinte à Paris début 2017, le projet “Ville responsable en 5 ans” continue de se déployer dans les villes de France. Un délai qui permet aux communes et aux usagers de s’organiser afin d’atteindre l’objectif de 2020 : diminuer la pollution atmosphérique et garantir un air sain aux populations.

1- De nouvelles zones à circulation restreinte (ZCR) d’ici 2020 pour limiter la circulation des véhicules polluants

Après un bilan positif mais pas encore satisfaisant de la mise en place de la circulation alternée lors des pics de pollution, le gouvernement a décidé d’instaurer de nouvelles mesures.

Plus justes pour les usagers et plus efficaces pour l’environnement : la mise en place de la vignette Crit’air et des ZCR limitent la circulation des véhicules les plus polluants dans les zones les plus polluées.

Petit à petit d’ici 2020, les véhicules trop polluants ne pourront plus circuler dans certaines zones citadines de France afin de réduire davantage la pollution.

Tous les conducteurs  doivent désormais se munir d’une vignette Crit’Air indiquant leur niveau de pollution. Pour classer les véhicules, les professionnels se basent sur le niveau d’émission de polluants, de sa motorisation et de la date d’immatriculation. Les véhicules peuvent donc être classés en 6 classes. La vignette verte correspond aux véhicules éco-responsables qui n’émettent aucun polluant. Quant aux 5 niveaux restants, plus le chiffre se rapproche du 5, plus le véhicule pollue.

 

Paris intramuros : première zone à circulation restreinte

Depuis le 15 janvier 2017 , Paris est la première ville française à avoir mis en place une zone à circulation restreinte (ZCR) pour les automobilistes. Les véhicules non classés et ceux associés à la vignette Crit’Air 5 ne peuvent déjà plus circuler pendant les jours de semaine de 8h à 20h :

  • les voitures essence immatriculées avant janvier 1997
  • les voitures diesel immatriculées avant janvier 2001 
  • les 2-roues avec moteur mis en place avant juin 2000

Une amende de 68 € est infligée pour les voitures individuelles et de 135 € pour les poids lourds si l’une des règles suivantes n’est pas respectée :

  • Circulation dans une ZCR pour un véhicule non classé ou de classe 5 
  • Stationnement dans une ZCR sans avoir de vignette Crit’air
  • Apposition d’une  vignette Crit’Air ne correspondant pas aux caractéristiques du véhicule

Et dans les autres villes de France ?

Le projet “Villes respirables en 5 ans” a été lancé à Paris mais 24 autres villes sont susceptibles d’y être assujetties. Voici la liste des collectivités :

  • Épernay 
  • Reims
  • Strasbourg 
  • Bordeaux
  • Côte Basque-Adour 
  • Annemasse
  • Faucigny Glières - Bonneville 
  • Grenoble
  • Lyon 
  • Saint-Etienne
  • Dijon
  • Montpellier 
  • Toulouse
  • Arras
  • Dunkerque 
  • Lille
  • Rouen
  • Avignon
  • Pays de Lérins - Cannes 
  • Clermont-Ferrand
  • Vallée de la Marne 
  • Le Havre
  • Champlan
  • Saint-Maur-des-Fossés

Les villes de Grenoble et de Lyon ont décidé d’utiliser ces vignettes pour interdire certains véhicules à circuler dans leur zone à circulation restreinte. Depuis janvier 2017, à Grenoble les véhicules utilitaires légers mis en place avant octobre 1997 et les poids lourds mis en place avant octobre 2001 ne peuvent plus circuler du lundi au vendredi de 6h à 19h.

Lyon : une date confirmée pour la mise en place d’une “Zone à faibles émissions” (ZFE)

Dès le 1er janvier 2020, la ZFE devrait regrouper :

  • Lyon et Villeurbanne à l’ouest du périphérique 
  • Une partie de Caluire
  • Une partie de Bron et Vénissieux

Dans cette zone à faibles émissions (ZFE), seuls les véhicules ayant une vignette Crit’Air 1 et 2 pourront circuler. Les véhicules suivants seront donc interdits :

  • les poids lourds diesels d’avant 2014 et essence d’avant 2009
  • les véhicules légers diesel d’avant 2011 et essence d’avant 2006

Ce 5 avril 2018, le vice-président de la Métropole de Lyon a annoncé qu’avec cette mesure, 50% des émissions de NOx seront supprimées, pour 26% des véhicules légers et 17% des poids-lourds du parc automobile de la Métropole de Lyon.

 2- Anticiper en ayant un véhicule responsable 

L’objectif de ces nouvelles dispositions est bien de forcer les usagers à laisser leur véhicules polluant pour de nouveaux véhicules responsables.

Qu’est-ce qu’un véhicule responsable ? C’est un véhicule n'émettant pas ou peu de polluant lors de ses trajets. Le conducteur doit alors faire en sorte de réduire sa consommation de carburant et également les émissions de gaz à effet de serre.

Comment savoir si on a un véhicule responsable ?

La vignette Crit’Air

La vignette Crit’Air décrite plus haut, vous permet de déterminer le niveau de pollution de votre véhicule. Pour l’obtenir, il suffit de la commander en ligne sur certificat-air.gouv.fr

Pour favoriser les véhicules peu polluants, de nombreux avantages comme le stationnement gratuit ou l’accès à certaines zones même en cas de pollution sont possibles.

La vignette éco lors de l’achat 

L’étiquette énergie représentant les émissions de CO2 du véhicule, dispose d’un classement allant de la lettre A à G :

  • La lettre A représente les émissions inférieures ou égales à 100 g/CO2/km 
  • La lettre B : de 101 à 120 g/CO2/km 
  • Lettre C : de 121 à 140 g/CO2/km 
  • Lettre D : de 141 à 160 g/CO2/km 
  • Lettre E : de 161 à 200 g/CO2/km 
  • Lettre F : de 201 à 250 g/CO2/km 
  • Et lettre G : émissions supérieures à 250 g/CO2/km

En choisissant un véhicule avec la lettre A ou B, vous pourrez bénéficier de bonus écologique représenté par une réduction du prix d’achat ou à la location du véhicule pour une longue durée (plus de 2 ans) .

À l’inverse, les conducteurs achetant des véhicules neufs émettant une grosse quantité de gaz à effet de serre pourront avoir un malus écologique, souvent une taxe additionnelle.

 

Choisir un véhicule peu consommateur

Aujourd'hui de nombreux types de véhicules sont mis à la disposition :

  • des voitures électriques : il n’y a pas d’émission de CO2 sur ce type de voiture. Les véhicules fonctionnent avec de l'énergie. Les consommateurs devront recharger leur véhicule sur les bornes électriques.
  • des voitures au gaz naturel : les émissions de CO2 sont réduites
  • des voitures hybrides : le véhicule fonctionne ici à la fois à l’aide d’un moteur thermique et d’un moteur électrique. Le moteur électrique fonctionne au début du trajet. C’est ensuite que le moteur thermique prend le relais.

Vous avez donc jusqu’à 2020 pour effectuer un achat éco-responsable si votre véhicule actuel ne l’est pas.
=> À noter également que l’État met en place des aides auprès des usagers pour acheter moins chers ces véhicules éco-responsables. 

Une question ou un commentaire ?