Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Citroen Berlingo, le nouveau radar mobile

Citroën Berlingo, le nouveau radar mobile


La Sécurité Routière vient d’annoncer la mise en circulation de 31 Citroën Berlingo équipées de radars. 150 radars mobiles de nouvelle génération seront donc sur les routes en juillet.

150 radars mobiles en service

Alors que les automobilistes sont habitués à se méfier des Renault Mégane et Peugeot 208, 31 Citroën Berlingo viennent d’être livrées aux forces de l’ordre pour flasher les excès de vitesse. De quoi rendre les conducteurs plus suspicieux puisque ces nouveaux véhicules montent à 150 le nombre total de radars mobiles de nouvelle génération en service. D’ici 2015, le gouvernement prévoit même de doubler leur nombre et de déployer ainsi 300 radars dans les 96 départements métropolitains. Car si ce nouveau déploiement permet bien une chose, c’est d’équiper chaque département d’au moins un radar mobile. Le Gers, le Tarn, l’Ardèche et d’autres ne seront ainsi plus à la traîne.

Un moins bon rendement que les radars fixes

Les 58 Peugeot 208 et 61 Renault Mégane ne chôment pas. Depuis son lancement il y’a 15 mois, le nouveau dispositif de contrôle a réalisé environ 270 000 clichés d’infraction. Parmi eux, une bonne partie n’est pas utilisable ou de qualité suffisante. Pour les autres, ils contribuent à alimenter trois grands projets de l’État : installation et maintenance des radars (37%), amélioration des transports en commun (30%) et amélioration des infrastructures de transports (33%).

Pour autant, les radars mobiles sont moins efficaces que leurs cousins fixes. La principale cause est la relative tolérance des forces de l’ordre vis-à-vis des petits fautifs : 10Km/h de d’intervalle pour un radar mobile quand son homologue ne tolèrent que 3 km/h de marge (vitesse à moins de 100km.h). Pour les vitesses au delà, les modifications varient de 3% à 10% dès lors qu’on roule à plus de 130 km/h.

La lutte contre les excès de vitesse se poursuit

Pour la Sécurité Routière, ces véhicules sont une bonne nouvelle pour « lutter contre les excès de vitesse importants commis par une minorité d’usagers qui continuent à ne pas respecter les règles, et qui mettent en danger leur vie et celles des autres. ». En argument : la baisse la mortalité suit la baisse de la vitesse.

En face pourtant, l’association 30 millions d’automobilistes milite toujours pour augmenter la limite des vitesses.

Une question ou un commentaire ?