Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Aucune image

Les éthylotests sont-ils toujours obligatoires ?


Un jour oui, un jour non, la présence de l'éthylotest dans le véhicule a fait l'objet de nombreuses discussions gouvernementales, à tel point

qu'il est désormais difficile de s'y retrouver !

Une lutte contre l'alcool au volant maladroite

Petite piqûre de rappel : en février 2012, le gouvernement Fillon avait pris la décision d'obliger tout les conducteurs à avoir au moins

un éthylotest dans leur véhicule. Le manquement à cette règle entraînait une amende de 11€ pour l'usager. Très vite, les revendeurs

ont été pris d'assaut au point de causer une rupture de stock dans tout le pays !

De nombreux conducteurs étaient alors dans l'impossibilité de se procurer un éthylotest mais étaient toujours sous la menace d'une

sanction pécuniaire.

Une obligation pas obligatoire ?

Depuis l'arrivée du gouvernement Ayrault à la tête du pouvoir, cette réglementation a fait l'objet de nombreux débats. Pour finir, le

gouvernement a fait un demi pas en arrière depuis le 1er mars 2013.

"Demi" puisque l'obligation est toujours présente, c'est la sanction en cas de manquement qui disparaît. En clair, si un automobiliste

n'est pas en possession d'un éthylotest au cours d'un contrôle policier, il ne risque aucune contravention.

Une obligation pas obligatoire en somme, qui ne vous empêche pas de rester vigilant et de toujours souffler dans le ballon lorsque

vous avez bu. Il est par ailleurs recommandé de toujours avoir deux éthylotests à bord du véhicule, l'un pour les contrôles routiers,

l'autre pour votre utilisation personnelle.

Une question ou un commentaire ?