fraude code de la route

Fraude à l’examen du code de la route : ils soufflaient les réponses en échange d’une somme d’argent


À Mulhouse, trois personnes ont été placées sous contrôle judiciaire suite à une fraude lors du passage du Code de la route. En effet, ils soufflaient les bonnes réponses à des candidats qui payaient pour valider leur examen.

Une escroquerie minutieusement organisée

Trois personnes ont été mises en examen à Mulhouse suite au démantèlement d’une escroquerie au Code de la route.

Une centaine de personnes auraient bénéficié de cette « aide » pour obtenir le Code de la route en échange d’un montant de 1500 euros. 
La plupart des bénéficiaires sont des personnes issues de milieux culturels un peu défaillants qui ne parlent, ni lisent vraiment bien le français et qui nécessitent d’être accompagnés lors du passage de l’examen.

Entre 2016 et 2018, des personnes venues de la France entière sont venues passer le Code de la route dans cette école qui leurs assurait la réussite en échange d’une somme d’argent. Ce système fonctionnait sur le bouche-à-oreille.



Les trois personnes mises en examen sont le gérant de l’auto-école, l’ancien responsable et le gérant d’une société de contrôle technique, habilité à faire passer l’examen.

L’escroquerie était bien rodée puisque l’ex-gérant de l’auto-école prenait la place de la personne qui devait passer l’examen ou s’asseyait à côté d’elle pour lui souffler les réponses.

Un montant pharaonique de 150 000 euros pour cette grande escroquerie

Il s’agit là d’une escroquerie en bande organisée, corruption passive et active, complicité de corruption active et blanchiment d’escroquerie en bande organisée.

Le montant total de la fraude s’élève au minimum à 150 000 euros selon la procureur. 



Tous les bénéficiaires se verront très certainement retirer leur examen au Code de la route.


Chez digiSchool ce que l’on peut vous conseiller, c’est de bien réviser et de valider votre examen dans la légalité !

Une question ou un commentaire ?