Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Hausse de la mortalité routière en Mai

Hausse de la mortalité routière en mai


Le mois de mai a été particulièrement meurtrier pour les automobilistes français. Selon les derniers chiffres de la sécurité routière, la mortalité routière a progressé de 15.2% par rapport à l’année dernière.

34 morts de plus en mai

La sécurité routière a publié ses chiffres pour le mois de mai 2014. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas bons. Le nombre de personnes à avoir trouvé la mort sur les routes de France a bondi de 15.4% en mai par rapport à mai 2013. Concrètement, cela représente 34 morts de plus. Les plus touchés restent les deux-roues, qui représentent un tiers de cette augmentation.

Le nombre d’accidents corporels augmente aussi de 8.9%, selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, soit 401 accidents de plus. Le nombre de blessés est lui-aussi en forte hausse, avec une progression de 9.9%. 6 242 personnes ont été touchées, soit 564 blessés de plus que l’année dernière. 2 414 ont dû être hospitalisées, soit 20.2% supplémentaires.

Selon la Sécurité routière, « des accidents particulièrement violents, impliquant un nombre important de personnes, causés par un comportement inadapté sur la route expliquent en partie ce mauvais bilan ».

La mortalité en légère baisse sur l’année

Les chiffres publiés en avril étaient déjà mauvais, avec une progression de la mortalité routière de 8.1%. Un chiffre toutefois meilleur que le mois de mars 2014, où le nombre de morts sur les routes avait explosé par rapport à l’année précédente (+28%). Finalement, les piétons sont les seuls à ne pas voir leur courbe d’accidents progresser.

Néanmoins, tout n’est pas négatif, puisque la mortalité routière est en baisse de 0.9% sur les 12 derniers mois. 32 décès ont donc été évités.

Avec l’été qui arrive et les départs en vacances, la Sécurité routière espère « un sursaut » des usagers. Elle annonce par ailleurs que « les contrôles des forces de l'ordre sont renforcés pour aiguiser la vigilance de chacun, notamment à l'égard des plus vulnérables ».

Une question ou un commentaire ?