Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Le périphérique parisien passe à 70 km/h

Le périphérique parisien passe à 70 km/h


Depuis le 10 janvier dernier, les automobilistes parisiens doivent rouler moins vite que d’habitude. Si les conducteurs et les associations d’automobilistes restent dubitatifs, cette mesure devrait avoir plusieurs impacts positifs pour la capitale parisienne.

10 km/h en moins sur le périphérique

C’est au cours du mois de décembre 2013 que la ville de Paris a pris la décision d’abaisser la vitesse autorisée sur le périphérique, passant de 80 km/h à 70 km/h. Cette baisse de 10 km/h devrait avoir un impact sur le nombre d’accidents, la pollution atmosphérique, mais également sur le bruit.

peripherique, changement vitesse, paris, capitale

Le périphérique parisien c’est environ 1,3 million de véhicules en circulation chaque jour. 1,3 millions de personnes qui vont devoir s’adapter aux nouvelles réglementations en vigueur dans leur ville. En outre, les plus zélés pourront difficilement rouler plus vite aux heures creuses puisque la quinzaine de radars fixes sillonnant le périphérique ont été paramétrés pour l’occasion.

Moins d’accident, de pollution et de bruit

La mairie de Paris estime qu’une baisse de la vitesse entraînerait une baisse du nombre des accidents de la route à hauteur de 23% ainsi qu’une baisse de 65% du nombre de blessés graves et de tués.

Côté pollution, la baisse de la vitesse favoriserait la fluidité du trafic et pourrait permettre une meilleure qualité de l’air. Les poids lourds en revanche pollueraient plus à moindre allure, ce qui est assez paradoxal. De la même façon, cette réduction entrainerait une baisse de 1,7 décibel pour les véhicules légers contre 1,2 décibel pour les véhicules lourds.

L’association 40 millions d’automobilistes est quant à elle beaucoup moins convaincue de l’impact que peut apporter ce changement de vitesse. Pour celle-ci, la baisse de la vitesse maximale du périphérique parisien à 70 km/h n’abaisserait en aucun cas le nombre d’accident. Il en va de même pour la réduction sonore, selon l’association d’autres mesures moins contraignantes pour les automobilistes, comme la modification du revêtement des routes pourraient être beaucoup plus efficaces en terme de réduction de la pollution sonore.

Une question ou un commentaire ?