Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Les français et les révisions du code de la route

Les français et les révisions du code de la route


4 français sur 5 seraient pour des révisions régulières du code de la route. C’est en tout cas ce que révèle le sondage IFOP réalisé début novembre pour la Sélection du Reader’s Digest et la société d’assurance MMA.

Des révisions du code de la route tous les 5 ans

Le but du sondage réalisé par l’institut IFOP avait un double enjeu : déterminer la volonté des français de participer à des révisions du code de la route et connaître leur avis sur la nécessité de faire passer une visite médicale aux personnes âgées.

Au final, ce sont 83% des personnes interrogées qui se disent favorables à des révisions ponctuelles du code de la route. L’échantillon se divise pour ce qui est de la fréquence de ces révisions ! Seules 52% des personnes interrogées seraient favorables à une révision tous les 5 ans, ce ne sont que 30% des sondés qui préféreraient effectuer ce contrôle de connaissances tous les 10 ans.

Les français sont d’accord sur un point, il ne faut pas toucher au permis de conduire ! Ils sont prêts à réviser le code de la route, mais pas la conduite !

L’intérêt consultatif de la visite médicale

Les français ont également exprimé leur avis favorable en ce qui concerne l’obligation de faire passer une visite médicale aux conducteurs seniors. Cette tendance est d’ailleurs également présente chez les conducteurs de plus de 65 ans, eux-aussi d’accord avec cette proposition. Pour 58% des sondés, cette visite médicale devra uniquement déterminer si le conducteur senior est toujours apte à conduire. Elle ne devra en aucun cas le pénaliser de quelconque manière qu’il soit.

Rappelons qu’à ce jour, la France compte près de 8 millions d’automobilistes de plus de 65 ans et que ce chiffre devrait encore augmenter dans les années à venir grâce à l’allongement de l'espérance de vie.

Une question ou un commentaire ?