Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
operation escargot auto ecole

Opération escargot des auto-écoles contre la réforme du permis de conduire


Lundi 29 février 2016, des opérations escargots ont eu lieu dans toutes les grandes villes de France. Le motif ? Les auto-écoles protestent contre la réforme du permis de conduire.

Réforme du permis de conduire : pourquoi cette protestation ?

Tout simplement parce qu'avec cette réforme du permis de conduire, qui entrera en vigueur le 2 avril prochain, les auto-écoles n'ont plus le monopole de la préparation et du passage de l'examen du code de la route. En effet, des organismes certifiés autre que des auto-écoles auront le droit de faire passer l'examen. C'est notamment le cas de La Poste ou de Dekra (centre de contrôle technique automobile).

Les gérants et enseignants d'auto-écoles ont donc répondu à l'appel du premier syndicat des auto-écoles (CNPA) en manifestant pour demander le report de la réforme.

2 des 3 organisations des professions de l'automobile satisfaites de la réforme

Le syndicat sus mentionné était le seul à appeler à manifester ce lundi. En effet, les deux autres organisations des professions de l'automobile sont satisfaites de cette réforme du permis de conduire. Elle était "attendue et voulue" en raison du manque d'inspecteurs sur le terrain. Aujourd'hui, avec la privatisation de l'examen, cette réforme offre davantage de temps aux inspecteurs en charge de ces épreuves.

Côté candidat, cette libération des inspecteurs va permettre de gagner près de 150 000 places d'examen supplémentaires par an, les délais de passage de l'épreuve du code de la route seront donc nettement diminués.

Nouveau Code de la Route : trop rapproché ?

"C'est beaucoup trop court pour préparer les élèves à un examen qui doit entrer en vigueur le 18 avril. C'est comme si on changeait le programme du bac deux mois avant. C'est inimaginable.", déclarait un membre du CNPA.

Voilà pourquoi ils réclamaient un report de la réforme de quatre mois environ. Cette demande de report va sans doute être étudier par le délégué interministériel à la sécurité routière.

Les nouvelles questions du Code de la Route seront davantage orientées vers la capacité du candidat à adopter les bons comportements, avec des questions portant sur les premiers secours par exemple.

Une question ou un commentaire ?