Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
La RobotCar

RobotCar


Même si son véhicule autonome est encore loin d'être commercialisé, Google fait figure de leader dans ce secteur automobile encore peu

exploité. L'un des principaux concurrents, la RobotCar, a quelques arguments à faire valoir.

Une autonomie limitée

La RobotCar nous vient tout droit des esprits affûtés de l'Université d'Oxford, en Angleterre. Si dans le fond, le véhicule remplit les

mêmes fonctionnalités que la Google Car, c'est dans son approche que l'on constate une différence.

Plutôt que de créer directement une cartographie 3D, la RobotCar va accumuler les données environnementales lors de sa circulation

puis les comparer à un logiciel de cartographie. Si les données récoltées sont conformes à la cartographie, le véhicule proposera de se

rendre autonome.

Pour analyser son environnement, le véhicule a été équipé de scanners laser 3D et de caméras, fixées à l'avant du véhicule.

Un double avantage par rapport à la GoogleCar

L'interaction avec le véhicule est réalisée via un iPad, fixé au milieu de l'habitacle. Il servira notamment a passer d'une conduite autonome

à une conduite manuelle. Vous l'aurez donc compris, ce véhicule n'est pas entièrement autonome, il préférera reléguer la conduite à la

personne derrière le volant lorsqu'elle estimera ne pas connaître suffisamment le terrain.

Malgré tout, le véhicule anglais a de nombreux avantages par rapport au véhicule américain. D'abord par son prix puisque le coût total de

la technologie utilisée par le véhicule ne dépasse pas 5800€ alors que la GoogleCar est équipée de plus de 100 000€ d'équipements.

L'Université d'Oxford estime même pouvoir descendre ce coût sous la barre des 100€ avec une commercialisation à grande échelle !

L'autre avantage dont le véhicule dispose est de pouvoir circuler librement sur toutes les routes, aucune loi ne limite sa circulation, ce

qui n'est pas le cas de la GoogleCar qui ne dispose d'autorisations que dans 3 états américains à l'heure actuelle.

Une question ou un commentaire ?