Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Un mois de mars meurtrier sur les routes

Un mois de mars meurtrier sur les routes


La sécurité routière a publié les chiffres de mars et ils ne sont pas bons : 256 personnes ont perdu la vie sur la route.

Une hausse de 28% des morts sur les routes

En mars, 256 personnes ont perdu la vie sur les routes françaises, soit 38 de plus qu’en février et 56 de plus qu’au mois de mars 2013. La hausse du nombre de tués est donc de 28% par rapport à mars 2013. Une hausse impressionnante qui reste cependant à relativiser. L’année 2012 a en effet été une année clémente avec 3 269 morts contre une moyenne de 3 850 depuis 2010. En 2012, le chiffre s’expliquait alors par une météo peu propice aux excès de vitesse. Les chiffres du mois de mars 2014 n’ont donc en réalité rien de bien exceptionnels : le mois de février est toujours (sauf en 2012) le mois le moins meurtrier et est toujours suivi d’une hausse en mars qui augure l’arrivée des beaux jours. La période estivale concentre environ 38% des accidents mortels.

Le téléphone au volant est de plus en plus meurtrier

Pour Benjamin Lyonnet, journaliste à Auto Plus et interrogé par le journal L’Express, la hausse n’est pas étonnante pour plusieurs facteurs. Tout d’abord, comme évoqué plus haut, la météo a été beaucoup plus favorable cette année que la précédente. Cela a conduit à une augmentation de la vitesse et une baisse de la vigilance avec le résultat que l’on connaît. Mais la baisse de la vigilance est également due à un autre phénomène qui s’amplifie d’année en année : l’utilisation de smartphones au volant. Environ 1 Français sur 5 s’en servirait au volant. Une pratique qui contraste avec les efforts réalisés d’autre part par les constructeurs automobiles.

Piétons et motocyclistes pas épargnés par les accidents routiers

La sécurité routière indique dans son rapport que les piétons et motocyclistes accusent une légère hausse du nombre de morts depuis le début du trimestre. Par ailleurs, les conducteurs de véhicules légers sont toujours les plus touchés et représentent la moitié des tués sur la route, viennent ensuite les motocyclistes et piétons.

Une question ou un commentaire ?