telephone au volant

Utiliser votre téléphone au volant risquerait de vous coûter votre permis !


Lundi 9 juillet 2019, l’exécutif a annoncé dans le cadre du renforcement de la loi mobilités, un durcissement de la législation concernant l’utilisation du téléphone portable au volant. Selon les propos de Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, un conducteur qui utiliserait son téléphone portable en conduisant et commettrait une autre infraction routière en même temps, verrait son permis de conduire lui être "immédiatement retiré". Mais dans quels cas précisément, risque-t-on un retrait de permis lié à l’utilisation du téléphone portable ?

Téléphone au volant : quels sont les risques encourus ?

Jusqu’ici, l’usage du téléphone portable au volant était passible d'une amende forfaitaire de 135 euros et d’un retrait de 3 points de sur le permis de conduire. D’ici la fin de l’année 2019, si vous roulez au volant avec un téléphone portable à la main, et que vous faites un excès de vitesse par exemple, vous risquez une suspension immédiate de votre permis de conduire. Dans quel cas, votre permis peut être retenu durant 72 heures maximum par les forces de l’ordre, et en fonction de la gravité du délit commis, il pourra également faire l’objet d’une suspension de permis administrative.

Téléphone au volant : Pourquoi une telle décision ?

En juillet 2019, la Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France (SANEF) fait part d’un constat alarmant concernant les habitudes des conducteurs et l’usage de leur téléphone portable au volant. D’après cette étude, les conducteurs sont aujourd’hui deux fois plus nombreux qu’en 2015 à tenir leur smartphone à la main en conduisant (6 % en 2019 contre 3,7 % en 2015). Selon le baromètre Axa Prévention sur le comportement des Français sur les routes, 70% des automobilistes admettent se servir de leur téléphone. Face à ce constat, il est tout de même important de rappeler que selon l'observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), une communication téléphonique au volant multiplie « par trois le risque d'accident »…

Une question ou un commentaire ?