Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Le constat amiable

Le constat amiable : comment le remplir


 

Il fallait que ça arrive ... vous venez d'avoir un accident et c'est le moment de remplir votre premier constat amiable. Pas de panique, on vous explique tout.

Généralités sur le constat amiable

Le constat amiable se veut le compte rendu d'un accident que vous avez subi ou causé. C'est un document indispensable car la rédaction du constat permet de déterminer les responsabilités des deux parties dans l'accident mais servira également de support pour l'assurance qui pourra ainsi déterminer les indemnisations à verser.

Veillez à toujours avoir un ou deux formulaires dans votre voiture, on ne sait jamais quand on peut en avoir besoin. Pour remplir un constat amiable vous aurez besoin de votre carte grise, de votre permis et de votre attestation d'assurance. Remplissez conjointement le constat, au stylo bille, et conservez un exemplaire.

Vous aurez alors 5 jours pour déclarer l'accident à votre assurance. Vous pouvez communiquer les informations du formulaire par téléphone pour gagner du temps, il vous restera alors 48 heures pour envoyer le constat.

Comment remplir un constat amiable ?

Remplir un constat peut paraître facile, mais c'est un exercice souvent mal exécuté par les automobilistes qui ont un accident. Aucune information ne doit être préservée, aucun détail ne doit doit être occulté et la description de la situation doit être la plus précise possible. Plus le document sera précis, plus votre assurance sera en mesure de faire valoir vos droits. Les démarches pourront ainsi être rapidement effectuées.

Un constat amiable est composé de plusieurs parties :

  • Les informations "pratiques" à propos de l'accident : date, lieu, dégâts observés ...
  • Les informations administratives des deux parties : état civil, véhicule accidenté, assurance ...
  • Les cases circonstances à cocher
  • Le croquis de l'accident

N'hésitez pas à mentionnez tous les dégâts subis par le véhicule. Avant de signer en bas de page, relisez bien les faits mentionnés par l'autre conducteur. Une fois signé, le document ne pourra plus être modifié ou complété. Si vous n'êtes pas d'accord avec le constat, ne le signez pas, ce n'est pas obligatoire en cas de contestation.

Le verso renseigne l'assurance sur toute information annexe liée à l'accident, mais il faut savoir que les informations sur le recto priment. Quelle que soit la gravité de l'accident, remplissez toujours un constat ! Ça vous évitera les mauvaises surprises des arrangements à l'amiable !

                                              Un exemplaire de constat amiable recto

Une question ou un commentaire ?