Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Les 5 pièges à éviter à l’examen du Code de la route

Les 5 pièges à éviter à l’examen du Code de la route


Que ce soit lors du passage de l’examen théorique ou lors d’une révision en auto-école ou encore sur le web, beaucoup de “pièges” peuvent être identifiés. L’important est de cerner les éléments de la photo et d’analyser leurs interactions ou encore de bien lire la formulation de la question, tout simplement ! Voici 5 erreurs que vous faites souvent, passé ce cap, le permis se rapproche sérieusement !

 

Ne pas voir l'élément perturbateur

Il s’agit ici d’un élément qui va changer votre raisonnement, à tort. Exemple : à une question on vous demande si vous devez céder le passage et vous voyez une personne immobile sur le trottoir au premier plan. Cependant, au second plan, une voiture débouche d'une priorité à droite. Si vous n’êtes pas assez attentif, vous pourriez penser qu’il vous est demandé ici de céder le passage au piéton alors qu’en fait la question porte sur la voiture au second plan qui débouche de la priorité à droite !

Dans les critères qui vont vous servir à répondre à la question vous pouvez distinguer :

  • Les éléments qui bougent : il peut s’agir de piétons, voitures, vélos et autres 2 roues, animaux…)
  • Les éléments fixes (par exemple le marquage au sol, panneaux, signalements de la route, et les rétroviseurs)

 

Analyser trop rapidement la situation

Certaines questions demandent de désigner, par exemple, la zone la plus dangereuse ou la plus risquée dans l’image. Il peut être question d’un piéton qui attend de traverser ou qui est déjà engagé sur le passage piéton, d’une voiture garée en face qui a montré son intention de s’insérer dans le trafic ou un véhicule trop rapproché visible dans le rétroviseur. Rappelez-vous qu'un élément que vous ne voyez pas peut être plus dangereux qu'un autre bien plus visible. Il faut anticiper le danger et guetter d’où celui-ci peut surgir.

 

Survoler la question

On peut vous proposer parmi les réponses dans une question : “uniquement à gauche” ou “uniquement à droite”. Dans ce cas, rappelez-vous la signification des marquages et panneaux présents dans l’image, ils vous donneront les éléments de réponse.

À titre d’illustration, si vous croisez un panneau « Cédez le passage », vous devez céder le passage « à gauche et à droite » et non « uniquement à gauche » ou « uniquement à droite ». Vous trouverez des questions en 2 parties. Dans cette situation, il vous faudra répondre de manière indépendante à la 1ère puis à la seconde.

 

Ne pas vérifier le marquage au sol

Il est important de rappeler ici que la signalisation concerne aussi le marquage au sol.

Si il vous est posé la question « La signalisation indique...», vous devez donc prendre en compte les panneaux, mais aussi les tracés au sol. Si vous pouvez voir une ligne axiale continue ainsi qu'un panneau de limitation de vitesse à 70, cela signifie que vous ne pouvez faire aucun dépassement et que vous ne pouvez rouler qu’à 70 km/h maximum!

 

Confondre une autorisation et une obligation !

“Je dois” et “je peux” n’indiquent pas les mêmes choses, ne confondez pas ces deux expressions! Si un panneau de limitation de vitesse est à 90 km/h et qu’il vous est demandé si vous pouvez circuler à 70, 90 ou 100 km/h, vous pouvez circuler à 70 et 90 km/h. Évidemment rien ne vous empêche de circuler à une vitesse inférieure à la limitation de vitesse maximum.

Autre exemple : Par temps de neige, on vous demande si l'on peut allumer les feux de brouillard, oui vous pouvez. Cependant si on vous demande si vous devez allumer les feux de brouillard, la réponse est non, car ce n'est pas obligatoire.

Une question ou un commentaire ?