Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Les excuses à éviter au volant

Les excuses à éviter au volant


Viendra peut être le jour où vous vous ferez contrôler par la police pour avoir commis une infraction au code de la route. Il va falloir faire extrêmement attention à ce que vous allez dire pour tenter d’éviter la contravention... Malgré tout, nous allons constater que certaines personnes ne réfléchissent pas du tout avant de parler !

Quand certains auraient mieux fait de se taire...

Les tribunaux correctionnels jugent régulièrement les infractions constatées sur les routes de leur ville. Si certains usagers se montrent responsables et reconnaissent leurs torts, d’autres trouvent le moyen de s’enfoncer tout seul...

Même en commettant des délits comme la conduite sans permis, certains usagers trouvent le moyen de justifier leur comportement ! Voici quelques exemples d’excuses fournies par ces personnes surprises entrain de conduire sans permis :

  • “Je ne savais pas qu’il fallait un permis pour conduire une moto”, l’usager n’avait d’ailleurs ni assurance, ni rétroviseurs, ni plaques d’immatriculation...
 
  • “Ce n’était pas moi au volant mais mon frère qui me ressemble énormément. La police a dû nous confondre”
 
  • “Je me suis engueulé avec ma copine qui a gardé tous mes papiers”

Les réponses données sont tout aussi farfelues pour justifier la conduite en état d’ivresse ou les délits de fuite ! Quand on vous dit de tourner sa langue 7 fois dans la bouche avant de parler...

Top 10 des excuses les plus utilisées

Le magazine en ligne Insurance.com a établi un classement des excuses les plus utilisées par les usagers lors des contrôle routiers.

  1. 1. C'est mal indiqué / Je n'ai pas vu le panneau de signalisation
 
  1. 2. Je suis perdu et je ne connais pas bien cette route
 
  1. 3. Je ne savais pas qu'il était brisé (phares, feux...)
 
  1. 4. Tout le monde le faisait
 
  1. 5. Il y avait une distraction dangereuse dans le véhicule (les enfants qui se chamaillent, un café renversé...)
 
  1. 6. J'ai raté ma sortie
 
  1. 7. Il faut que j'aille aux toilettes !
 
  1. 8. Je n'ai rien fait de dangereux
 
  1. 9. C'est une urgence, je suis pressé !
 
  1. 10. C'est mon GPS qui m'a dit de le faire !

Les policiers entendent ces excuses à longueur de journée, il y a donc peu de chances qu’ils fassent preuve de beaucoup de tolérance si ils vous entendent les répéter.

La meilleure solution reste encore d’admettre ses torts, vous aurez alors beaucoup plus de chance de repartir sans contravention !

Une question ou un commentaire ?