cote argus voiture

Étudiants : quatre choses à savoir si vous achetez votre première voiture


Vous êtes étudiant ou jeune conducteur et vous comptez acheter votre première voiture ? Avant de vous lancer dans ce premier gros achat, il y a quelques réflexes à adopter afin d’être sûr de faire le bon choix. Suivez le guide !

Être étudiant signifie bien souvent avoir un budget limité. Après le code de la route et le permis de conduire, la suite logique est l’achat d’une voiture. Une étape qui représente un budget important, sachant que le permis a déjà été un investissement auparavant. Et pour ce premier achat, vous allez comme la plupart des jeunes conducteurs vous tourner vers une voiture d’occasion. Pour ne pas avoir de mauvaise surprise lors de votre achat, privilégiez un véhicule vendu chez un concessionnaire (donc un professionnel) plutôt que chez un particulier, où les arnaques peuvent arriver. Pour concilier bonne affaire et pièges à éviter, suivez nos conseils :

1. Choisissez une voiture à essence

Prenez une voiture à essence plutôt qu’à diesel. Ça pollue moins, bien sûr, mais le prix et l’entretien sont aussi moins chers !

Choisissez également une voiture qui n’ait pas une puissance trop importante. Non seulement le risque d’accidents est plus élevé pour les conducteurs peu expérimentés, mais en plus le prix de l’assurance sera, lui aussi, plus cher. Sachez que la majorité des assurances refusent de protéger les jeunes conducteurs possédant une voiture au-delà de 70 chevaux.

2. Vérifier la cote Argus

Pour déterminer votre budget en fonction du modèle de voiture visé, ou pour évaluer si le prix affiché d’une annonce n’est pas surestimé, vérifier la cote Argus est une étape indispensable pour évaluer la valeur d’un véhicule.

Dans le cas d’une voiture d’occasion, il faudra surtout vérifier la cote Argus personnalisée ou « affinée », c'est-à-dire qui reflètera la valeur véritable de ta voiture selon ses propres caractéristiques : son kilométrage, sa date de mise en circulation… Ceci vous permettra d’avoir une estimation de son prix, de sa valeur, et vous permettra peut-être de négocier avec les vendeurs. Attention donc aux prix trop attractifs qui peuvent cacher des arnaques.

3. Vérifiez l’état de la voiture et essayez-la

La première chose à faire est de bien regarder la voiture en détail, afin de vérifier son état : vitres, état des sièges, pneus, carrosserie, plaquettes de frein, couroi de distribution … rien ne doit être laissé au hasard. Afin de compléter cet examen, il est bien entendu essentiel d’essayer la voiture qui vous intéresse, par exemple en faisant le tour du quartier. Ceci vous permettra de constater d’autres défauts s’il y en a, dans la mécanique du véhicule notamment. N’hésitez pas à demander les factures des derniers entretiens réalisés.

4. Assurez-vous que le véhicule est en règle

Lorsque vous achetez une voiture de plus de 4 ans, vous devez vous assurer que le contrôle technique est valide : freinage, niveau sonore, direction, équipements électriques, liaison au sol … plus de 133 points de contrôle du véhicule sont vérifiés.

Au moment de l’achat, le contrôle technique doit dater de moins 6 mois. Le procès-verbal de contrôle technique vous sera demandé pour obtenir le certificat d’immatriculation.

Dernier conseil, assurez-vous que la carte grise qui vous sera remise soit bien au nom du vendeur, sans quoi vous risquez de rencontrer quelques soucis lorsque vous la ferez vous-même changer à votre nom.

Une question ou un commentaire ?