Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre code de la route ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
fautes eliminatoires permis de conduire

5 fautes à éviter au permis de conduire


Faute n°1 : Refus de priorité

1 candidat au permis sur 2 refuse la priorité le jour de l'examen. Inutile de dire que cette faute est éliminatoire d'emblée. On parle ici du refus de priorité à droite, mais aussi de la difficulté à s'insérer dans un carrefour complexe, ou encore foncer sur un piéton alors qu'il est engagé sur un passage pour piétons.

Faute n°2 : Oublis de base

Par oublis de base, on entend griller un stop ou griller un feu rouge, ou bien rouler en sens interdit par exemple. Cela peut paraître évident pour certains, mais ces oublis sont responsables de quasiment 30% des échecs à l'examen du permis de conduire.

Faute n°3 : Manque de contrôles visuels

Les contrôles dans les rétroviseurs doivent être nombreux, quitte à exagérer les mouvements de tête, pour faire comprendre à l'examinateur que vous vérifiez bien ce qu'il se passe dans l'angle mort et derrière vous.

Faute n°4 : Distance de sécurité insuffisante

Lors de l'épreuve pratique du permis de conduire, il faut bien penser à conserver un intervalle de sécurité suffisant avec le véhicule qui vous précède ou avec un autre usager lorsque vous entreprenez un dépassement. Avec la pratique, vous devriez apprendre à gérer les situations et adopter les bons réflexes, à savoir pas de coup de frein brusque ou d'accélération trop franche.

Faute n°5 : Mauvaise appréciation et petites maladresses

Ce type de fautes est minime mais cause néanmoins l'échec de nombreux candidats au permis de conduire. Elles regroupent entre autres les erreurs d'appréciation (si une roue monte sur un trottoir par exemple) ou bien une trajectoire hésitante (un virage mal négocié et vous roulez sur les vibreurs en bord de route).

 

Le stress est en grande partie responsable de ces fautes éliminatoires quand vous passez le permis de conduire. Il est donc très important de trouver comment évacuer ses tensions avant l'examen, afin d'être prêt le jour J.

Dans tous les cas, il faut faire preuve de prudence, mais également d'assurance pour faire face aux situations plus ou moins complexes que vous aurez à aborder. Cela vous permettra d'éviter les hésitations, qui pourraient vous valoir de repasser l'examen.

Une question ou un commentaire ?