L’appel de phares dans le code de la route : est-il interdit ou autorisé ?

  • Publié le 09 novembre 2021
  • Mis à jour le 08 novembre 2021
  • Alexis
Les conducteurs réalisent fréquemment des appels de phares. Il s’agit d’un allumage bref des feux de croisement, que l’on répète au besoin. La pratique de l’appel de phares n’est d’ailleurs pas interdite par le code de la route, contrairement à ce que l’on pense parfois.
appel de phare code de la route

L’objectif de l’appel de phares est principalement de signaler un danger. Certains conducteurs l’utilisent aussi pour vous signaler que vous avez oublié de passer des feux de route aux feux de croisement et que votre éclairage est éblouissant. Enfin, les appels de phares signalant un contrôle de police étaient très fréquents autrefois, ils le sont un peu moins aujourd’hui. Que dit le code de la route ? Comment bien réaliser un appel de phares et dans quelles situations ? Nous faisons le point dans cet article.

Comment faire un appel de phares ?

Pour faire un appel de phares, vous allumez de manière brève vos feux de croisement, puis vous répétez rapidement l’opération. Les conducteurs qui arrivent en face de vous perçoivent alors un effet de clignotement qui attire leur attention. C’est cet effet de l’appel de phares qui le rend tout indiqué pour signaler un danger. Les appels de phares sont donc autorisés par le code de la route. 

Les appels de phares étant utilisés également pour signaler qu’on approche d’un contrôle de vitesse ou qu’il y a des policiers à proximité au bord de la route, les forces de l’ordre apprécient peu la pratique. Cela ne la rend pas illégale et aucun article du code de la route n’interdit les appels de phares. Il est même précisé à l’article R 416-2 qu’il vaut mieux pratiquer un appel de phares la nuit, plutôt que d’utiliser le klaxon. Ce dernier est réservé à des situations d’urgence absolue.

Le code de la route, dans ce même article, précise aussi comment réaliser correctement un appel de phares : il s’agit d’un « allumage intermittent soit des feux de croisement, soit des feux de route ».

Dans quelles situations faire un appel de phares ?

Vous souhaitez signaler un danger aux autres conducteurs

Il peut s’agir d’animaux sauvages, ou encore d’un obstacle sur la chaussée. Les appels de phares conviennent aussi si vous constatez que le talus s’est éboulé sur la route. Votre avertissement s’adresse toujours, bien évidemment, aux conducteurs qui arrivent dans le sens inverse. 

Vous leur signalez un danger dans la zone d’où vous venez. Comme on peut le constater, l’appel de phares a pour but d’assurer la sécurité sur la route et constitue une pratique responsable, dont l’application est précisée par le code de la route. Vous ne risquez donc pas d’amende en cas d’appel de phares pour signaler un danger. 

Ne faites pas d’appels de phares à une voiture qui circule devant vous et que vous trouvez trop lente : vous risquez d’éblouir ou de gêner le conducteur qui percevra vos phares dans son rétroviseur. De plus, sa conduite à allure lente n’est pas considérée comme dangereuse. À vous d’adapter votre vitesse !

Appel de phares pour signaler la nécessité de passer en feux de croisement

Il arrive que les conducteurs oublient de passer en feux de croisement et qu’ils s’approchent de vous avec leurs feux de route allumés. Vous allez être ébloui. Signalez-leur l’oubli par un appel de phares. En allumant brièvement vos feux de route, ils seront à leur tour gênés par la lumière vive et comprendront leur erreur. Là encore, il s’agit d’appels de phares contribuant à la sécurité sur la route, vous ne risquez donc pas d’amende pour votre appel de phares.

Appel de phares pour signaler un contrôle de vitesse ou la présence de la police sur le bord de la route

Ce type d’appels de phares est en passe de devenir obsolète, puisque les radars sont automatisés et sont signalés par les applications mobiles. Ces appels de phares ont été largement utilisés par le passé. Ils témoignaient alors d’une solidarité entre les conducteurs, en particulier les conducteurs de poids lourds qui y avaient largement recours. 

Cette pratique n’est pas interdite et l’appel de phares ne doit pas entraîner d’amende. On comprendra aisément qu’elle n’est pas particulièrement appréciée par la gendarmerie ou la police !

Tout savoir sur les phares et leur usage

Vous aimeriez réviser tout ce qu’il faut savoir sur l’utilisation des phares pour l’examen du code de la route ? Vous pouvez consulter différentes fiches de cours et pratiquer les notions à l’aide d’exercices sur codedelaroute.fr.

Vous ferez ainsi le point sur l’éclairage présent sur votre véhicule et saurez comment l’utiliser au quotidien. Même si l’examen pratique du permis a lieu de jour, vous devez tout de même savoir où se situent vos phares et comment les allumer et les éteindre. Pour l’examen du code de la route, vous devez savoir en quoi consiste un appel de phares et dans quelles situations l’employer.

Sur le même sujet
03/08/2020 à 15:57

Quels sont les différents types de stationnement ?

Le stationnement est une notion importante dans le code de la route mais aussi en conduite. Vous êtes d’ailleurs nombreux à vous interroger sur les différents types de stationnement. Gratuit, payant, unilatéral, etc autant de notions à connaître mais qui ne sont pas toujours claires. On vous explique tout dans cet article

Faut-il un pass sanitaire pour passer le Code de la route ? 13/09/2021 à 16:09

Examen du code de la route et pass sanitaire : tout savoir

Les sessions d’examen du code de la route sont maintenues pendant la pandémie ! Mais faut-il présenter un pass sanitaire pour passer son code ou son permis de conduire ? Comment savoir à l’avance ? Comment s’organiser ? Découvrez dans cet article toutes les réponses à vos questions concernant le code de la route, le permis et la conduite afin de vous préparer correctement pour le jour J !

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.