Frein à main : fonctionnement, entretien et prix

  • Publié le 30 août 2022
  • Mis à jour le 29 novembre 2022
  • digiSchool

Frein de stationnement, frein de parking ou, plus communément frein à main, ce dispositif permet d’immobiliser un véhicule, lorsque celui-ci est à l’arrêt. À ne pas confondre avec les freins hydrauliques, qui eux, stoppent un véhicule en mouvement.

frein à main

Découvrez dans ce guide, le fonctionnement frein à main, quand et comment l’utiliser, la législation le concernant, mais aussi comment gérer un frein à main qui lâche. 

SOMMAIRE

Quel est le fonctionnement du frein à main ?

Le fonctionnement du frein à main est d’une grande simplicité : en tirant le levier de votre frein à main, un câble actionne le système de freinage, ce qui bloque vos roues. 

Selon si votre véhicule possède des freins à tambour ou des freins à disque, le mécanisme diffère :

  • Si vous êtes équipé de freins à tambour : Les mâchoires de frein emprisonnent le tambour.
  • Si vous êtes équipé de freins à disque : Les plaquettes de frein entrent en contact avec les disques pour les empêcher de tourner. 

Hormis le fait d’immobiliser une voiture à l’arrêt, le frein à main joue souvent un rôle de frein de secours lorsque le système principal est défaillant. Même si son efficacité est moindre, il permet, malgré tout, de ralentir un véhicule et, en cas de conditions de circulation extrêmes, il peut même le stopper.

Généralement, le frein à main est suffisamment efficace, mais lorsque vous stationnez sur une pente assez importante, vous pouvez utiliser une cale ou passer la première vitesse, pour renforcer son action.

Par ailleurs, le frein à main est aussi idéal pour simplifier vos démarrages en côte. En effet, puisqu’il n’est pas possible d’utiliser simultanément la pédale d’accélérateur et celle du frein, le frein à main permet d’empêcher votre véhicule de reculer, avant que vous ne trouviez le point de patinage. 

Le frein à main évolue : 

Des nouvelles versions du frein à main ont vu le jour depuis quelques années. Elles équipent les modèles de véhicules récents, disponibles sur le marché : 

  • Des freins de stationnement, qui s’actionnent en enfonçant à fond la pédale de frein sur le plancher.
  • Des commandes de frein à main, qui sont présentes sur le tableau de bord.
  • Des freins de stationnement, qui sont pilotés de façon électronique.

Le saviez-vous ?

Un véhicule ayant une boîte de vitesses automatique est équipé d’un cliquet de stationnement. Celui-ci permet d’amorcer le frein à main quand vous stationnez votre voiture. Cependant, il peut parfois se briser ou se déloger. 

C’est pourquoi nous vous recommandons de bien serrer votre frein à main lors d’un stationnement, y compris lorsque vous possédez une boîte de vitesses automatique, en particulier si vous êtes garé en pente. 

Quelle est la législation concernant le frein à main ?

La technologie et les évolutions du frein à main sont encadrées par des textes de lois. Ainsi, l’article R315-1 du Code de la route souligne que :

“Tout véhicule à moteur et toute remorque, à l’exception des véhicules et matériels agricoles ou de travaux publics et des engins de déplacement personnel motorisés, doit être pourvu de deux dispositifs de freinage dont les commandes sont entièrement indépendantes. L’installation de freinage doit être à action rapide et suffisamment puissante pour arrêter et maintenir à l’arrêt le véhicule. Sa mise en œuvre ne doit pas affecter la direction du véhicule circulant en ligne droite.

L’un au moins des dispositifs de freinage doit agir sur des surfaces freinées fixées aux roues rigidement ou par l’intermédiaire de pièces donnant une sécurité suffisante.

Les dispositions du présent article ne sont pas applicables :

  1. Aux remorques, dont le poids total autorisé en charge n’excède pas 80 kilogrammes, attelées à un cyclomoteur, une motocyclette, un tricycle ou un quadricycle à moteur ;
  1. Aux remorques uniques, attelées à tout autre véhicule, sous la double condition que leur poids total autorisé en charge ne dépasse pas 750 kilogrammes ni la moitié du poids à vide du véhicule tracteur.

Le ministre chargé des transports, qui peut soumettre à homologation tout dispositif de freinage et interdire l’usage de dispositifs non conformes à des types ayant reçu son agrément, fixe les conditions dans lesquelles doivent être réalisées l’indépendance et l’efficacité du freinage des véhicules, quel qu’en soit le poids.

Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article ou à celles prises pour son application, lorsqu’elles s’appliquent à des véhicules de transport en commun ou aux véhicules dont le poids total en charge excède 3,5 tonnes, est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Toute autre infraction aux dispositions du présent article ou à celles prises pour son application est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe.

Dans tous les cas, l’immobilisation du véhicule peut être prescrite dans les conditions prévues aux articles L. 325-1, L. 325-2 et L. 325-3.”

Les sanctions liées aux contraventions de classe 3 et 4 :

Comme le précise l’article R315-1 du Code de la route, les infractions liées à la conduite d’un véhicule possédant un dispositif de freinage non conforme sont punies d’une amende prévue pour les contraventions de la troisième classe. Les montants de cette amende sont les suivants :

  • 45 € pour l’amende minorée 
  • 68 € pour l’amende forfaitaire
  • 180 € pour l’amende majorée
  • 450 € pour l’amende maximale

En revanche, le fait de contrevenir aux dispositions de l’article R315-1 du Code de la route, quand elles s’appliquent aux véhicules dont le poids total en charge est supérieur à 3,5 tonnes ou aux véhicules de transport en commun, est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. Les montants de cette amende sont les suivants :

  • 90 € pour l’amende minorée 
  • 135 € pour l’amende forfaitaire
  • 375 € pour l’amende majorée
  • 750 € pour l’amende maximale

Quels sont les symptômes d’un frein défectueux ?

Vous l’aurez compris, le frein à main joue un rôle très important pour votre sécurité. Dans ce sens, il est impératif de procéder, de façon régulière, à une vérification de son état. Vous devez donc l’entretenir correctement et vous assurer qu’il n’y a pas de traces d’usure. 

En effet, sur le long terme, le câble de votre frein à main peut se détériorer et même casser

Pour vous permettre de deviner l’état de votre système, vous devez prêter attention aux différents symptômes qui peuvent vous prévenir d’un frein à main qui lâche, tels que :

  • Lorsque vous tirez votre frein à main, l’une de vos roues ne se bloque pas.
  • Vous êtes obligé de tirer très fort votre frein à main ou votre véhicule ne s’immobilise pas.
  • Vous êtes obligé de tirer très haut votre frein à main pour que vos roues se bloquent.

Dans le cas où l’un de ces problèmes survient, vous devez rapidement vous rendre chez votre garagiste pour faire vérifier ou faire changer votre frein à main cassé

Le saviez-vous ?

En fonction du modèle de votre véhicule, il est possible qu’un voyant de frein à main s’allume afin de vous alerter d’un problème. Lorsque ce voyant clignote, le problème en question est sûrement dû aux capteurs d’ABS.

Comment débloquer un frein à main électrique ?

Sur les véhicules récents, les freins à main sont souvent électriques. En conséquence, ils sont gérés de façon automatique. C’est grâce à des capteurs que le calculateur de la voiture sait s’il doit ou non actionner le frein à main. Toutefois, il peut arriver qu’un frein à main électrique se bloque.

Voici les différentes étapes à réaliser, en cas de frein à main bloqué :

  1. Mettez le contact.
  2. Appuyez sur la pédale de frein et maintenez-la enfoncée.
  3. Désactivez votre frein à main en appuyant sur la commande correspondante.
  4. Retirez le contact et vos clés. Un avertissement, via un voyant, un bruit ou un message, vous avertira alors que le frein à main est désactivé.

Sauf en cas de nécessité, comme pour entretenir votre frein à main ou éviter que celui-ci ne se bloque en période de grand froid, il est fortement déconseillé de le désactiver, pour des raisons de sécurité. 

Réparation frein à main : prix

réparation frein à main prix

Afin d’éviter que votre frein à main ne lâche pour cause d’usure, il peut s’avérer être nécessaire de changer son câble. Le prix du changement de câble de frein à main est de 60 € en moyenne. Néanmoins, ce montant peut varier en fonction du modèle de votre véhicule et du garage que vous aurez sollicité. 

En ce qui concerne la pièce seule, vous devrez compter environ une dizaine d’euros, mais le tarif d’un câble de frein à main peut grimper jusqu’à 70 € et même atteindre les 80 €. En moyenne, pour un câble neuf, il faut compter environ 30 € – main d’œuvre non incluse.

Quant au prix du changement de frein à main électrique, il s’agit d’une opération assez coûteuse, dont le montant dépend principalement de la pièce à remplacer. 

En effet, pour le changement d’un étrier ou du moteur électrique, vous devrez dépenser entre 200 € et 400 €, alors que pour le remplacement de votre calculateur, le tarif – pièce et main d’œuvre – s’élève à un montant compris entre 500 € et 1 500 €.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 5 / 5. Vote count: 1

Sur le même sujet
sécurité active et passive 29/11/2022 à 11:35

Les équipements de sécurité active et passive d’une voiture

Le code de la route accorde une grande importance à la sécurité. Lors de l’examen théorique, vous devrez donc connaître les équipements de sécurité active et passive d’une voiture. Vous retrouverez ces notions dans les fiches de cours de codedelaroute.fr et pourrez vous entraîner grâce aux tests présents sur les pages du site. Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur les principaux équipements du véhicule dédiés à la sécurité active et passive.

pédale voiture 29/11/2022 à 11:32

Les pédales de voiture : embrayage frein accélérateur

Embrayage, frein et accélérateur composent le pédalier d’un véhicule à boîte manuelle. L'utilisation de ce dernier peut rapidement devenir une source d’angoisse chez les personnes qui passent leur permis de conduire. Où appuyer ? À quel moment ? Quel pied utiliser ? Comment freiner sans caler ? Autant de questions auxquelles nous répondons dans cet article.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.