Les pédales de voiture : embrayage frein accélérateur

  • Publié le 07 juin 2022
  • Mis à jour le 29 novembre 2022
  • digiSchool

Embrayage, frein et accélérateur composent le pédalier d’un véhicule à boîte manuelle. L’utilisation de ce dernier peut rapidement devenir une source d’angoisse chez les personnes qui passent leur permis de conduire. Où appuyer ? À quel moment ? Quel pied utiliser ? Comment freiner sans caler ? Autant de questions auxquelles nous répondons dans cet article.

pédale voiture

SOMMAIRE

Comment fonctionnent les pédales d’une voiture ?

L’intégralité des voitures à boîte manuelle sont équipés de trois pédales :

  • La pédale d’embrayage, qui se trouve à gauche du pédalier.
  • La pédale de frein, qui est au centre du pédalier.
  • La pédale d’accélérateur, qui se trouve à droite du pédalier.

Ainsi, afin d’apporter de la fluidité et de la sécurité à votre conduite, vous devez bien utiliser les pédales d’une voiture. Voici quelques conseils pour vous y aider : 

  • Installez-vous confortablement 

La première chose à faire, en prenant possession d’un véhicule, est de régler votre siège pour que vos jambes soient à une distance idéale du pédalier. Vous devez à la fois être installé confortablement, mais aussi de façon à avoir accès facilement aux pédales. Votre pied droit est mobile et il navigue entre l’accélérateur et le frein. Quant à votre pied gauche, il est à proximité de l’embrayage, prêt à intervenir si nécessaire. Quoi qu’il en soit, vos talons reposent de façon naturelle devant le pédalier. 

  • Adoptez le bon dosage au niveau des pressions sur les pédales 

Après vous être installé, il vous faudra tester le pédalier du véhicule, qui est toujours différent d’une voiture à l’autre. Pour cela, effectuer quelques pressions sur le frein et l’accélérateur afin de déterminer leur résistance. 

En ce qui concerne l’embrayage, il faut doucement enfoncé la pédale, jusqu’à atteindre la butée. Lorsque vous conduisez, les pressions exercées sur les pédales doivent constamment être douces et se faire progressivement, hormis lors des cas de danger immédiat.

Qu’est-ce que la pédale de frein ? 

La pédale de frein est en général associée à une notion de sécurité, toutefois, gardez en tête que freiner ne veut pas forcément dire piler. Un freinage peut devenir, dans certains cas, extrêmement dangereux et avant de prendre la décision de freiner, vous devez vous assurer d’avoir l’entière maîtrise de votre voiture. En effet, les risques d’une collision à la suite d’un freinage trop prononcé sont importants et les conséquences peuvent être dramatiques, tant au niveau matériel, qu’au niveau humain.

Même si l’utilité de cette pédale n’est plus à démontrer, il faut bien retenir que la force de freinage dépend de la pression émise sur la pédale. En conséquence, pour ne pas surprendre les autres usagers, vous devez freiner en douceur. La pédale de frein se trouve au milieu du pédalier et elle s’utilise avec le pied droit, tout comme pour l’accélérateur.

Qu’est-ce que la pédale d’accélérateur ? 

La pédale d’accélérateur, qui se situe le plus à droite sur le pédalier, vous permet de générer la force motrice qui fait avancer votre véhicule. De plus, elle permet aussi de réguler la puissance du moteur, en fonction de la pression que vous exercez dessus. 

À l’image de la pédale de frein, l’accelérateur est à manier avec une grande précaution, afin de ne commettre aucun excès de vitesses ni autres infractions déterminées par le Code de la route.

Qu’est-ce que la pédale d’embrayage ? 

Considérée par beaucoup comme étant la pédale la plus compliquée à utiliser, l’embrayage est la cause de multiples ratés qui font caler les véhicules. Aussi, la plupart des conducteurs s’accordent à dire que l’utilisation de cette pédale et relativement stressante, en particulier au cours des premières heures d’apprentissage de la conduite. Pourtant, après quelques temps de pratique, cela paraît extrêmement simple. 

Petit rappel :

  • Lorsqu’on enfonce la pédale d’embrayage, on débraye.
  • Lorsqu’on relâche la pédale d’embrayage, en embraye.

Quelles sont les pédales sur les voitures automatiques ? 

En ce qui concerne les voitures automatiques, le pédalier est différent de celui d’un véhicule à boîte manuelle. Il ne contient que deux pédales : le frein et l’accelérateur. En effet, les vitesses se passant automatiquement, l’embrayage n’a donc aucune utilité. Ainsi, au volant de ce type d’automobile, seul votre pied droit travaille.

Comment ne pas caler lors du freinage ?

Pour garantir la sécurité de l’ensemble des usagers de la route, il est important de savoir correctement utiliser la pédale de frein. Pour éviter de caler lorsque vous freinez, dans une situation où il n’y a pas d’urgence, vous devez respecter les points suivants :

  • Si vous le pouvez, anticipez votre freinage en ôtant votre pied de l’accélérateur.
  • Appuyer, par de faible pression, sur la pédale de frein, jusqu’à atteindre le point de patinage, qui se reconnaît grâce à une vibration légère du moteur. 
  • Débrayer, en levant le pied de la pédale d’embrayage, en douceur et lentement, et en parallèle, rétrogradez votre vitesse.
  • Recommencez ce processus, jusqu’à l’immobilisation de votre voiture.
  • Tant que le moteur n’est pas au point mort, gardez votre pied sur la pédale d’embrayage. 

Comment ne pas ressentir d’à-coups lors de l’accélération ?

Pour obtenir cette fluidité dans votre accélération, vous devez réaliser des interventions à la fois coordonnées et souple sur la pédale d’embrayage, la pédale d’accélérateur et au niveau de la boîte de vitesse. 

  • Démarrez votre véhicule en première vitesse

Quand vous êtes au point mort, passez la première vitesse, en maintenant votre embrayage bien enfoncé. Ensuite, levez doucement votre pied de la pédale, tout en appuyant de façon progressive sur l’accélérateur. Votre voiture avance alors sans à-coups, susceptibles d’endommager la mécanique.

À éviter le jour de l’examen du permis de conduire : En débrayant trop rapidement, votre véhicule cale. Cependant, cette façon de faire n’est pas éliminatoire le jour J.

  • Accélérez en passant les prochaines vitesses

Selon les indications données par votre compte-tours ou dès que votre moteur se fait trop entendre, vous devez passer la deuxième vitesse. Réitérez ces changements de vitesse, au cours de votre accélération, jusqu’à ce que vous ayez atteint un régime moteur correct et l’allure souhaitée. 

Comment réussir un démarrage en côte ? 

Le démarrage en côte, voilà une manœuvre qui a tendance à effrayer. 

Pour vous ôter toutes appréhensions, voici, étape par étape, les gestes qui permettent de réussir un démarrage en côte, sans même solliciter votre frein à main :

  1. Lorsque votre voiture est à l’arrêt, débrayez avec votre pied gauche, en appuyant à fond sur la pédale d’embrayage, et appuyez sur le frein avec votre pied droit. 
  1. Alors que la première vitesse est actionnée, tout en conservant le frein activé, votre pied gauche doit se relever tout en douceur, de façon à trouver le point de patinage. 
  1. Lâchez la pression sur le frein, puis appuyez sur la pédale d’accélérateur afin d’apporter de l’aide à votre voiture pour démarrer et enfin, relâcher votre embrayage pour reprendre une conduite normale. 

Qu’est-ce que le capteur de pédale d’accélérateur ?

les pedale d une voiture

Le capteur de pédale d’accélérateur fait partie des composants électroniques, présents sur votre véhicule, parmi les plus importants. Il transmet des informations afin que le mélange carburant et air soit optimal.

En d’autres termes, selon la pression que vous exercez sur l’accélérateur, le capteur envoie les informations reçues jusqu’au calculateur, pour que ce dernier détermine ensuite la bonne quantité de carburant et d’air à injecter.

Les symptômes d’un capteur de pédale d’accélérateur défaillant sont :

  • Votre véhicule ne réagit plus ou bien réagit mal quand vous pressez l’accélérateur.
  • Votre voiture passe en « mode dégradé » : si tel est le cas, cela pourrait user plus rapidement le filtre à particules ou la vanne EGR de votre automobile.
  • Votre voyant moteur s’allume sur votre tableau de bord .
  • Le fonctionnement de votre moteur n’est pas idéal : vous le constatez surtout en surveillant votre consommation de carburant. Si votre capteur est défaillant, cela peut engendrer une surconsommation de carburant.

Changer un capteur de pédale d’accélérateur :

Si vous avez repéré l’un des symptômes énumérés précédemment, démontrant la défaillance de votre capteur de pédale d’accélérateur, vous devrez probablement procéder à son changement.

Voici comment faire, étape par étape :

  1. Coupez votre moteur et débranchez votre batterie en déconnectant le câble noir présent sur la borne négative.
  1. Repérez où se situe votre capteur, en général il se trouve derrière la pédale d’accélérateur. Ensuite, déconnectez le connecteur du capteur, puis desserrez les vis de fixation de votre capteur afin de le retirer en toute sécurité.
  1. Après avoir démonté le capteur de pédale d’accélérateur défaillant, installez la pièce neuve. N’oubliez pas de vérifier en amont si les deux pièces sont bien identiques. Insérez le nouveau capteur dans son emplacement et serrez les vis pour le maintenir. Rebranchez alors le connecteur que vous aviez débranché lors de l’étape 2.
  1. Enfin, rebranchez votre batterie et démarrez votre moteur. Effectuez quelques tests en appuyant plusieurs fois sur votre accélérateur et en vérifiant que sa réaction est correcte. Si tel est le cas et que tout fonctionne, vous pourrez alors reprendre la route. 

Le prix d’un capteur de pédale d’accélérateur :

Un capteur de pédale d’accélérateur vous coûtera en moyenne entre 50 et 100 €. Le prix varie selon le modèle et la marque de la pièce que vous choisissez. Si pour le changement, vous demandez l’aide d’un garagiste, vous devrez ajouter à ce tarif, le prix du coût de la main d’œuvre.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 0 / 5. Vote count: 0

Sur le même sujet
sécurité active et passive 29/11/2022 à 11:35

Les équipements de sécurité active et passive d’une voiture

Le code de la route accorde une grande importance à la sécurité. Lors de l’examen théorique, vous devrez donc connaître les équipements de sécurité active et passive d’une voiture. Vous retrouverez ces notions dans les fiches de cours de codedelaroute.fr et pourrez vous entraîner grâce aux tests présents sur les pages du site. Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur les principaux équipements du véhicule dédiés à la sécurité active et passive.

alternateur voiture 29/11/2022 à 11:30

Tout savoir sur l’alternateur d’une automobile

Le moteur d’une automobile est composé d’un ensemble de pièces mécaniques et électriques corrélées entre elles. Concernant l’alternateur d’une voiture, une panne au niveau de cet élément mécanique entraîne des répercussions immédiates sur la batterie, qui va impacter de toute évidence sur le processus de démarrage.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.