Comment bien choisir son assurance auto ?

  • Publié le 15 mars 2021
  • Mis à jour le 15 mars 2021
  • Charlène Flores
L’assurance auto est obligatoire dès lors qu’un automobiliste possède une voiture. Cela, même si le véhicule reste immobilisé au garage. Sans assurance auto, l’automobiliste se soumet à une contravention.

L’assurance auto est obligatoire dès lors qu’un automobiliste possède une voiture. Cela, même si le véhicule reste immobilisé au garage. Sans assurance auto, l’automobiliste se soumet à une contravention. 

Vous aurez sans doute à choisir entre une assurance tous risques ou une assurance au tiers au moment de souscrire. Dans cet article nous vous expliquons les spécificités des deux solutions d’assurance auxquelles vous serez confrontés.

L’assurance tous risques

Comme son nom l’indique, l’assurance tous risques est la solution la plus complète et par conséquent la plus couvrante pour l’automobiliste. 

Tout contrat d’assurance comporte un minimum légal de garanties. L’assurance tous risques ajoute à cela, un certain nombre de garanties comme : 

  • les dommages corporels
  • les dommages causés à votre véhicule même si vous êtes responsable de l’accident
  • les dommages de vols et de vandalisme
  • les dommages incendies
  • les dommages bris de glace
  • l’assistance
  • la protection juridique  

Bien évidemment, les garanties supplémentaires diffèrent selon les compagnies d’assurance et les contrats proposés. 

Il est donc important de bien lire les conditions afin de bien choisir son assurance tous risques.

L’assurance au tiers 

L’assurance au tiers comprend le minimum légal de garanties, c’est-à-dire en responsabilité civile (selon l’article 211-1 du Code des assurances). 

Qu’est-ce-que cela signifie ? La responsabilité civile est l’obligation pour toute personne de réparer le dommage qu’elle a causé à un tiers.
En d’autres termes, cela signifie que l’assureur se substitue au conducteur pour indemniser les victimes d’accidents de la route (dommages corporels et matériels).

Bien que d’autres garanties peuvent s’ajouter au socle de base, l’assurance au tiers reste peu couvrante. Ainsi elle ne prend pas en compte : 

  • les dommages subis par le conducteur du véhicule assuré
  • les dommages subis par le véhicule responsable de l’accident
  • les biens appartenant, loués ou confiés au conducteur
  • les marchandises et objets présents dans le véhicule assuré
  • les animaux transportés dans le véhicule
  • le vol, le vandalisme, l’incendie, le bris de glace, etc.

Les garanties supplémentaires 

Lorsque vous souscrivez à un contrat d’assurance, il est possible d’ajouter des garanties supplémentaires comme par exemple : 

  • la protection juridique 
  • l’assistance 0 km 
  • le véhicule de remplacement
  • la garantie effets personnels

Que se cache-t-il derrière ces garanties supplémentaires ?

La protection juridique permet la prise en charge des frais engagés au tribunal en cas de litige avec une tierce personne par la compagnie d’assurance. Les litiges peuvent concerner l’achat, la propriété, la location ou la vente du véhicule assuré mais aussi la réparation, l’entretien ou le contrôle technique du véhicule assuré.

L’assistance 0 km permet à un assuré d’être dépanné même s’il se situe à 100 mètres de son domicile. Il bénéficie alors d’un véhicule de remplacement. Cette garantie pourtant très utile n’est pas proposée par tous les assureurs. Donc si vous souhaitez en bénéficier, vérifiez bien qu’elle figure sur le contrat avant de le signer. 

Le véhicule de remplacement, cette garantie donne droit à la mise à disposition d’un véhicule de prêt pour remplacer temporairement votre véhicule qui est inutilisable. 

La garantie effets personnels quant à elle, permet de bénéficier d’une indemnisation en cas de vol de vos effets personnels présents dans le véhicule ou en cas de destruction suite à un accident ou si votre véhicule est incendié.

Comment choisir entre assurance tous risques et assurance au tiers ? 


Vous hésitez entre assurance tous risques et assurance au tiers ? Il est évident que le coût peut être un facteur déterminant. Toutefois nous vous conseillons de ne pas faire votre choix en fonction de ce critère. 

Sachez qu’il existe des éléments à prendre en compte et qui détermineront votre choix d’assurance. 

L’âge du véhicule

Tout d’abord, l’âge de votre véhicule. En effet, à partir de 10 ans, la valeur du véhicule diminue d’autant plus que le nombre de kilomètres augmentent. Nous vous conseillons donc d’assurer votre voiture au tiers si celle-ci a plus de 10 ans. 

Le kilométrage

Autre paramètre à prendre en compte, le kilométrage. Comme nous le disions précédemment, plus la voiture a de kilomètres au compteur, moins sa valeur est importante. 

Il faut considérer qu’ à partir de 150.000 kilomètres pour une voiture essence et de 200.000 kilomètres pour un diesel, le véhicule a beaucoup de kilomètres au compteur. 

Ainsi, si votre voiture a beaucoup de kilomètres au compteur, nous vous conseillons de souscrire à une assurance au tiers. 

L’utilisation du véhicule 

Si vous avez tendance à laisser votre voiture au garage au profit d’autres moyens de transport comme le vélo, la trottinette ou les transports en commun alors nous vous conseillons d’opter pour une assurance au tiers.

À l’inverse, si votre véhicule est le moyen de prédilection de vos déplacements alors vous avez plus de risques, et donc nous vous conseillons de souscrire à une assurance tous risques. 

Dans tous les cas, vous devez vous renseigner auprès d’un assureur comme par exemple L’olivier Assurance, qui saura vous aiguiller au mieux selon, vos besoins et l’état de votre véhicule (âge, kilométrage, usage). 

Les assureurs proposant diverses offres d’assurance, vous aurez le choix entre l’assurance tous risques, l’assurance au tiers et même parfois de nouvelles assurances intermédiaires. 

Sur le même sujet
03/08/2020 à 15:57

Quels sont les différents types de stationnement ?

Le stationnement est une notion importante dans le code de la route mais aussi en conduite. Vous êtes d’ailleurs nombreux à vous interroger sur les différents types de stationnement. Gratuit, payant, unilatéral, etc autant de notions à connaître mais qui ne sont pas toujours claires. On vous explique tout dans cet article

Faut-il un pass sanitaire pour passer le Code de la route ? 13/09/2021 à 16:09

Examen du code de la route et pass sanitaire : tout savoir

Les sessions d’examen du code de la route sont maintenues pendant la pandémie ! Mais faut-il présenter un pass sanitaire pour passer son code ou son permis de conduire ? Comment savoir à l’avance ? Comment s’organiser ? Découvrez dans cet article toutes les réponses à vos questions concernant le code de la route, le permis et la conduite afin de vous préparer correctement pour le jour J !

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.